Vanhaezebrouck : "Ce n'est pas avec des garçons de 18 ans que tu peux gagner le titre"

A La Gantoise, Anderlecht a une fois encore déçu. Les Bruxellois ont manqué d'efficacité au grand dam d'Hein Vanhaezebrouck.

"On a tiré au but, je crois qu'il y a des morts et des blessés derrière le goal, a plaisanté le coach du RSCA au micro de la RTBF. En première mi-temps, on a deux ou trois occasions mais on ne cadre pas. En première période, je trouvais Gand nerveux. Il doutait beaucoup et perdait énormément de ballons. Mais on n'en pas profité. Il faut être concret et efficace. Il faut tuer quand tu en as l'occasion. Si on avait marqué en premier, on avait une chance de s'imposer ici car Gand était dans le doute. En deuxième mi-temps, c'est nous qui avons douté. Ce n'était pas un beau match à voir des deux côtés."

Et de poursuivre : "On a pris trop de buts évitables dans ces POI pour être vraiment un candidat à la première place. Il nous reste un petit espoir de terminer deuxième si Charleroi bat le Standard et que de notre côté on gagne. Mais sans Dendoncker suspendu et Saief blessé, on va d'abord devoir remonter le moral pour stopper une équipe de Genk qui va foncer pour prendre la 4ème place. Cela va être un match difficile avec les joueurs disponibles."

"Bruges mérite son titre. Il n'y a pas de doute même si le Club a freiné en 2018", a-t-il ajouté. 

Les raisons permettant de comprendre pourquoi le Sporting n'a pas pu rivaliser avec les Blauw en Zwart cette saison sont finalement assez simples pour Vanhaezebrouck : "Il nous manque des joueurs de qualité et on le sent tout de suite. Quand tu as un banc complet, tu peux encore faire quelque chose. Ici, à Gand, on joue avec un jeune et après dix minutes, avec un deuxième jeune et après une heure avec un troisième jeune. On ne peut pas reprocher grand chose aux jeunes aujourd'hui mais ce n'est pas avec des garçons de 18 ans que tu vas être premier dans les POI. Quand tu te bats pour des prix dans les Play-offs, tu dois compter sur des joueurs de plus haut niveau et ayant plus d'expérience. On a pu le faire quand on a bénéficié du retour de Najar et de Markovic."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK