Van Holsbeeck avant le choc: "Le Standard va jouer sa dernière carte pour les PO1"

Deuxième avec 47 points, le Sporting d’Anderlecht enfile les succès et maintient la pression sur le Club de Bruges, leader avec 49 unités. Une bonne osmose s’est mise en place après des débuts plus délicats sous René Weiler.

"Je pense qu’il y a une évolution positive avec un noyau qui est nouveau. Beaucoup oublient que nous avons engagé neuf nouveaux joueurs en début de saison. Et que treize sont partis. Il y a aussi la CAN, où trois de nos gars sont partis depuis quelques semaines. Même si le football affiché n’est pas toujours top, on a continué à progresser", a précisé Herman Van Holsbeeck à notre collègue RTBF François Zaleski.

Dimanche, à 18h00, les Mauves reçoivent le Standard. Un choc historique. "On joue un match où on sait que ce sera difficile car on sait que le Standard va jouer sa dernière carte pour les play-offs 1. Ils ont quatre points de retard sur la sixième place donc je sais que ce sera un match engagé. Dans ce match, on veut surtout garder les trois points à la maison. Les problèmes du Standard restent les problèmes du Standard. Moi je m’occupe surtout des problèmes du Sporting", a précisé le manager du club bruxellois.

L’affrontement de dimanche sera aussi la première apparition d’Adrien Trebel sous la vareuse mauve face à son ancien club. "Quand on a réalisé le transfert, on savait que très vite il y allait y avoir un Anderlecht-Standard. C’est un match particulier pour lui et il sera très motivé pour jouer ce match. Une réaction des tribunes ? Je ne vois pas pourquoi car tout s’est fait correctement entre les deux clubs. J’espère que ce sera un match de foot agréable et que le meilleur gagnera. Reste à espérer que ce sera nous. Vu les événements des dernières minutes, le Standard et ses supporters ont tout intérêt à supporter surtout leur équipe", a souligné Herman Van Holsbeeck.

Ce vendredi, le RSCA a présenté le gardien Ruben Martinez Andrade, prêté par le Deportivo La Corogne sans option d’achat. Probablement la dernière acquisition mauve dans ce mercato : "L’expérience me dit qu’il y a toujours des choses qui peuvent se passer dans les derniers jours d’un mercato. En principe, on a réalisé les transferts que le coach a demandé en début de période de mercato. Avec ce noyau, on pourra rivaliser avec la concurrence."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK