Une mi-temps fantomatique, une autre grandiose : le Club de Bruges s’impose à Gand (0-4) et s’envole au classement

Le Club de Bruges a remporté son dernier match en retard face à La Gantoise ce lundi soir, 0-4. Après avoir subi et quelque peu déjoué en première période (0-0), les Brugeois ont totalement inversé la tendance et ont fait la loi en seconde. Bas Dost a inscrit un doublé, Charles De Ketelaere y est allé de son petit but entre les deux réalisations de son coéquipier, et Daniel Perez a donné au score son allure finale, encore sur un joli but.


►►► À lire aussi : classements et résultats de Pro League


Bruges compte désormais 19 points d’avance sur son dauphin, l’Antwerp. Écart qui pourrait même augmenter dimanche puisque les deux premiers se rencontreront. Même avec une division des points par deux en PO1 on ne voit pas ce qui pourrait encore venir inquiéter le colosse brugeois dans la conquête de ce titre.

Résumé de la rencontre

La première mi-temps n’est pas à la hauteur du Bruges de cette saison. Hein Vanhaezebrouck parvient à bien déjouer les plans de Philippe Clement. Bruges ne trouve pas les espaces, Simon Mignolet est d’ailleurs l’un des joueurs les plus en vue dans son équipe, c’est dire. Mais malgré tout, aucun but n’a été inscrit dans cette période. Et cela, Gand pourrait bien le regretter dans la suite de la rencontre. Notons toutefois qu’un penalty aurait dû être sifflé en faveur des Buffalos à la suite d’une poussée de Sobol sur Depoitre.

En deuxième période, le Club de Bruges se montre rapidement hyperréaliste et ouvre le score ! Une action collective lumineuse, avec une superbe basse de De Ketelaere et une conclusion parfaite de Bas Dost donne l’avantage aux visiteurs, totalement métamorphosés.

Arrive ensuite ce qu’il fallait craindre pour Gand. Philippe Clement a plus que probablement relevé les bretelles des siens à la mi-temps et ils inscrivent deux nouveaux buts en peu de temps. Par De Kaetelaere avant le deuxième but de Bas Dost, 0-3 avant la 70e minute… Bruges assure, la Gantoise peut nourrir des regrets.

D’autant que Daniel Perez alourdit encore la marque quelques minutes plus tard, 0-4, avec quatre buts encaissés en deuxième période. Dur dur à avaler pour les Buffalos, mais il faut avouer que ces Brugeois sont magistraux dans cette mi-temps. Ils repartent à la maison avec 45 minutes très convaincantes !

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK