Une action en justice pour faire la clarté sur la revente d’Ostende

Peter Callant et Marc Coucke
Peter Callant et Marc Coucke - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Cet après-midi, devant le tribunal de première instance de Bruxelles, on aura droit à une audience assez particulière. Représentant 7 supporters de clubs différents (dont le Standard, Eupen ou Anderlecht), l’avocat Laurent Stas de Richelle assignera l’Union belge de football et la Ligue professionnelle afin qu’on lui fournisse des éléments probants quant à l’obtention de la licence par le club d’Ostende en avril 2018.

En d’autres termes qu’il n’y ait pas la moindre zone d’ombre dans la revente du club ostendais par Marc Coucke à son ami Peter Callant en février 2018 (avec apparemment un remboursement étalé sur 5 ans), lui qui avait acheté le Sporting d’Anderlecht quelques semaines plus tôt, en décembre 2017. Et donc avoir la certitude que l’actuel président du club bruxellois n’a plus désormais aucun intérêt ou participation que ce soit dans le club côtier, au niveau du capital ou des infrastructures, ce qui reste à démontrer pour ce dernier point puisqu’une société de Coucke le louerait annuellement au club ostendais…

Il y a quelques mois, l’avocat liégeois avait été débouté en référé, ne représentant alors qu’un seul supporter. Cette fois l’action a un peu plus de consistance avec 7 supporters, 7 consommateurs en quelque sorte qui se demandent si le produit qu’on leur propose, le championnat de Pro League en l’occurrence, est bien conforme aux règles d’éthique et qu’un même homme ne détienne pas, directement ou indirectement, deux clubs conjointement ce qui est bien évidemment interdit par les règlements.

Les débats contradictoires entre les trois parties auront donc lieu cet après-midi. Puis on verra dans les semaines à venir si le magistrat estime que la demande est recevable et fondée et obligera la Fédération et/ou la Pro League à fournir les pièces nécessaires. Après tout, si la commission, des licences de l’Union Belge n’a strictement rien à se reprocher dans ce dossier, pourquoi ferait-elle de l’obstruction ? C’est tout l’enjeu de cette procédure…

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK