Un tifo qui fait parler bien au delà des frontières belges

Standard-Anderlecht: Un tifo qui fait parler bien au delà des frontières belges
2 images
Standard-Anderlecht: Un tifo qui fait parler bien au delà des frontières belges - © YORICK JANSENS - BELGA

La banderole déployée dimanche après-midi par les ultras du Standard fait débat aussi bien chez nous qu'au delà de nos frontières.

Un homme masqué, portant dans sa main droite une machette et dans sa main gauche la tête de Steven Defour, joueur d'Anderlecht et ancien capitaine du Standard. Le tifo des Ultras du Standard choque et provoque de nombreuses réactions dans les médias étrangers. "Scandale dans le football belge" titrent le Der Spiegel et le Bild. "Le Tifo qui fait scandale" ajoute L'Equipe. "La banderole du Standard qui dépasse les bornes" décrit de son côté Eurosport, qui ajoute que "la rivalité entre le Standard de Liège et Anderlecht a pris une tournure choquante et violente ce dimanche [...] dans un tifo d’une violence rare." Même la Pravda, le célèbre journal russe, a fait écho de la banderole.

Certains ont choisi de censurer le tifo

Certains médias ont purement et simplement décidé de censurer une partie ou entièreté du tifo. La BBC a noirci la tête de Steven Defour et titré "Une bannière avec une tête décapitée pour accueillir Steven Defour". The Guardian aborde la banderole mais sans la montrer. A l'inverse, d'autres médias britanniques ont eu moins de scrupules. "Une bannière choquante" écrit le Mirror qui, de son côté, n'hésite pas à montrer l’entièreté du tifo.

S. Rouquet

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK