Un Standard ultra-réaliste s'impose à Gand et revient à deux points de Genk

Le Standard a ramené un succès flatteur de son déplacement à Gand (1-2) ce mercredi dans le cadre de la deuxième journée des play-offs I. Les Liégeois (33 points) en profitent pour revenir à deux points du leader, le Racing Genk (35 points), battu à l'Antwerp mardi soir (1-0), alors que le Club de Bruges (31 points) aura également un très beau coup à jouer à Anderlecht jeudi soir.

Michel Preud'homme n'a effectué qu'un seul changement par rapport au onze de départ qui a affronté l'Antwerp vendredi dernier, et c'est un changement offensif : Moussa Djenepo, étincelant lors de sa montée au jeu face aux Anversois, remplaçait numériquement Kostas Laifis.

Le début de rencontre était largement à l'avantage des Buffalos, emmenés par un Vadis Odjidja qui sera, dès jeudi, suspendu pour trois journées. Les occasions se multipliaient pour les Gantois, sans succès.

Juste avant la pause, les Liégeois réalisaient le hod-up parfait grâce à Renaud Emond, qui reprenait victorieusement un coup franc généreusement accordé par Nathan Verboome et parfaitement botté par Milos Kosanovic (45' 0-1).

Mais l'avance liégeoise était de courte durée : au retour des vestiaires, Birger Verstraete profitait d'une mauvaise relance de Luis Pedro Cavanda pour envoyer, de l'extérieur du pied, une patate au fond du but de Guillermo Ochoa via le montant (46' 1-1).

Malgré de nombreuses occasions gantoises, c'est du côté liégeois que la balance allait pencher : Michel Preud'homme réclamait l'intervention du VAR après une poussée de... Birger Verstraete sur Alen Halilovic dans le grand rectangle, Nathan Verboomen accordait un penalty aux Rouches après consultation de la vidéo.

Razvan Marin, d'un envoi surpuissant dans la lucarne, permettait aux supporters liégeois d'exulter (90' 1-2) et au Standard de d'imposer !

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK