Un renversant Standard joue à se faire peur mais s'offre les POI

Mené 2-0 à la pause contre le cours du jeu, le Standard est allé puiser au plus profond de ses ressources pour renverser la situation et s’imposer à Ostende (2-3) lors de la 30ème et dernière journée de Pro League. Grâce à cet incroyable succès, les Rouches arrachent leur ticket pour les Playoffs I qu’ils n’avaient plus disputés depuis trois ans.  

Le résumé

Les Rouches débutent la partie le couteau entre les dents. Ultra-dominateurs et très volontaires, les Liégeois mettent immédiatement une énorme pression sur la défense ostendaise.

Le Standard enchaîne les opportunités. La tête de Laifis passe de peu à côté (5’), le but d’Emond est logiquement annulé pour une position de hors-jeu (7’) tandis que la frappe puissante de Marin est trop enlevée (10’).

Après dix minutes très compliquées, le KVO sort un peu la tête de l’eau.

Mais le Standard repart de plus belle. Mpoku manque le cadre (18’), Edmilson (21’), Cavanda (25’) et Mpoku, encore lui, (26’) trouvent Dutoit sur leur trajectoire.

Comme souvent lorsqu’une équipe domine mais ne trouve pas l’ouverture, elle se fait punir. Luyindama commet une grossière erreur en perdant le ballon aux abords de sa surface. Akpala en profite pour trouver Canesin dans l’axe. Le tir du milieu offensif d’Ostende est impeccable et surprend Ochoa (27’).

Le coaching payant de Sa Pinto

Les Rouches prennent un gros coup sur la tête et perdent le fil de leur domination. Malgré quelques petites opportunités, les hommes de Sa Pinto sombrent complètement juste avant la pause. Sur un long dégagement de Dutoit, Zivkovic, Canesin et Akpala se jouent d’une défense totalement apathique du Standard pour doubler la mise (45’). Les Playoffs I s’éloignent.

En seconde période, les Liégeois reviennent sur la pelouse avec la volonté d’enflammer la partie. Carcela monte au jeu à la place de Cimirot. Ce changement tactique paie directement. A la 50ème, la frappe croquée du n°10 rouche est déviée par Emond dans le but du KVO. Le suspense est relancé.

Le rythme s’intensifie. Dutoit joue les sauveurs devant Mpoku (55’), Emond (56’) et Carcela (56’) mais doit à nouveau s’incliner peu après l’heure de jeu. Sur une rapide contre-attaque lancée par Edmilson, Carcela combine avec Mpoku. Dos au but à l’entrée de la surface, ce dernier prend la défense ostendaise à revers et trouve Djenepo, monté au jeu 6 minutes plus tôt, dans le rectangle. Malgré un contrôle un peu long, le jeune Malien parvient à devancer la sortie de Dutoit et égalise (65’).

Le Standard s’emballe. A vingt minutes du terme, les protégés de Sa Pinto passent devant et renversent complètement la vapeur. Avec ses dribbles dévastateurs, Carcela crée la panique dans la défense ostendaise. Son centre au deuxième poteau trouve Fai. Esseulé, le latéral gauche reprend en un temps et envoie les Liégeois en Playoffs I !

Après une phase classique délicate, les Rouches arrachent finalement leur place dans le Top 6 au forceps et avec une énorme combativité. Ils joueront donc les trouble-fête dans les POI.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK