Troisième match sans victoire pour Anderlecht, battu à Genk

Le Sporting d’Anderlecht s’est incliné 1-0 à la Luminus Arena face à Genk samedi soir lors de la 7e journée de Pro League. Les Mauves ont capitulé à la 49e minute sur une reprise au vol de Sébastien Dewaest. Il s’agit d’une bien mauvaise opération pour Anderlecht qui reste sur trois matches sans gagner.

Les Bruxellois (13 pts) perdent ainsi du terrain sur Bruges (19 pts) et Genk (17 pts). Ils prêtent en outre le flanc à Gand (13 pts) et l’Antwerp (12 pts) qui jouent dimanche.

Le résumé de la rencontre

Après sa défaite à Bruges et son partage à l’Antwerp, Anderlecht a à cœur de repartir sur de bonnes bases après la trêve internationale. Face à lui, Genk est l’une des équipes en forme du moment et est juste devant les Bruxellois avec un point de plus.

Le départ des troupes de Vanhaezebrouck est plutôt bon avec une frappe en pivot de Dimata (5e) et un essai à distance de Saelemakers (15e). Il faut attendre la 23e minute pour voir Genk sortir de sa coquille avec une frappe croisée mais inoffensive de Samatta. Cette tentative a toutefois le mérite de donner confiance aux Limbourgeois qui progressent au fil du temps en première période. Ainsi Heynen d’abord (29e) et Pozuelo ensuite (35e) amènent le danger du côté du rectangle anderlechtois avec des contres rapides.

Pas de quoi inquiéter la bande à Vanhaezebrouck qui retourne aux vestiaires avec un 0-0 logique.

La première occasion de la reprise est anderlechtoise avec une frappe déviée de Makarenko qui a bien fait lober Vukovic (46e). Malgré cet esprit offensif,  Anderlecht se fait surprendre sur les suites d’un corner. Excentré Pozuelo adresse un centre parfait pour Dewaest, resté aux avant-postes. Le défenseur limbourgeois est tout seul dans le petit rectangle et reprend parfaitement de volée pour signer le 1-0 (49e).

Logiquement, Anderlecht réagit et met Genk sous pression. Les Mauve et Blanc passent tout près de la récompense immédiate. Sur un coup franc de Trebel, Santini rabat au deuxième poteau pour un Makarenko esseulé. Sa reprise acrobatique est trop bien placée pour que Vukovic intervienne mais Dimata est sur la trajectoire du ballon et stoppe l’envoi de son équipier devant la ligne. C’est probablement le tournant du match.

Anderlecht continuera en effet d'essayer mais ne se créera plus une occasion aussi importante malgré les montées au jeu de Saief, Musona et Bakkali. Genk aura en revanche l'occasion de faire plusieurs fois 2-0 via Samatta (57e), Pozuelo (73e et 82e) et Trossard (87e). Toutes ces tentatives seront stoppées par un excellent Didillon, capable de tenir les siens dans le match jusqu'au bout.

Trop timides offensivement, les Mauves ne pourront ainsi éviter une nouvelle victoire de Genk, toujours invaincu dans cette Pro League.

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK