Trois buts non-validés, un penalty accordé : le VAR vedette du nul entre Gand et Antwerp

La Gantoise et l'Antwerp se sont quittés dos-à-dos ce dimanche dans le cadre de la 16e journée de Pro League (0-0). Il n'y a pas eu de but dans ce match marqué du sceau du VAR. Trois goals n'ont pas été validés : un pour Gand et deux pour les Anversois. Vadis Odjidja a manqué la conversion d'un penalty accordé en fin de rencontre par l'assistant vidéo.

Giorgi Chakvetadze a été le premier "frustré" de l'après-midi. Il a décoché un tir soudain. Sinan Bolat l'a dévié avant d'être surmonté par le ballon. Le gardien turc s'est relevé et écarter le danger (12e). Avant ou après qu'il ait passé la ligne ? C'est la question.

La première impression plaide en faveur de l'attaquant. Mais aucune image ne permet d'affirmer avec certitude que la balle a franchi entièrement la ligne. Et donc le VAR n'a logiquement pas pu accorder le but à La Gantoise. La goal-line technology aurait pu être utile dans ce cas précis. Elle n'est pas d'application en Pro League.

Par deux fois, l'Antwerp a ensuite connu une joie de courte durée. A chaque fois, Jonathan Bolingi a fait trembler les filets. Mais à chaque fois le VAR est venu doucher son enthousiasme pour une position hors-jeu (40e et 52e). 

La Gantoise a eu les meilleures occasions. Malheureusement pour les fans gantois, Stallone Limbombe (72e), Nana Asare (84e) et Jean-Luc Dompé (87e) n'ont pas réussi à tromper la vigilance de Bolat. En toute fin de rencontre, le VAR, est à nouveau intervenu pour signaler une faute de Jelle Van Damme sur Arnaud Souquet dans le rectangle. Bolat a détourné du bout des doigts la tentative de Vadis Odjidja.

L'Antwerp, 32 points, dépasse le FC Bruges et s'empare de la 2e place au classement en attendant le résultat d'Anderlecht à Saint Trond. Gand occupe la 6e place.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK