Trebel explique sa célébration polémique: "un soutien à la famille de Mogi Bayat"

Trebel explique sa célébration polémique: "un soutien à la famille de Mogi Bayat"
Trebel explique sa célébration polémique: "un soutien à la famille de Mogi Bayat" - © DAVID PINTENS - BELGA

Lors de la 14e journée de Jupiler Pro League, Adrien Trebel a inscrit le second but de la victoire d'Anderlecht 1-2 sur le terrain de Waasland-Beveren. Un but que le joueur a fêté avec un geste qui pose question.

Plusieurs joueurs - Trebel, mais aussi Sebastien Dewaest (Genk), Dylan De Belder (Cercle Bruges) ou Clement Tainmont (Malines) - ont mimé après leur but des mains menottées pour manifester leur soutien à des personnes inculpées dans le cadre du scandale de corruption, de fraude et de matches truqués dans le football belge, en particulier à leur agent Mogi Bayat.

"Mon geste de dimanche dernier, après mon but contre Beveren, était destiné à soutenir la famille de Mogi Bayat qui est privée de son père et époux", a déclaré le médian français sur le site du club bruxellois mardi soir. "Je suis moi-même un enfant de parents divorcés et je sais ce qu'un enfant peut endurer lorsqu'un des parents est absent. De plus, je souhaitais soutenir l'être humain Mogi Bayat avec qui j'entretiens d'excellentes relations humaines. Il est évident que je respecte pleinement le cours de la justice et le pouvoir judiciaire", a-t-il conclu.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK