Teklak : "Mbokani à Anderlecht ? Je le prends les yeux fermés"

En début de semaine dernière, le fraîchement élu "Soulier d’Ébène", Dieumerci Mbokani a laissé pas mal de portes ouvertes quant à son avenir. "Anderlecht, le Standard, Bruges... Je suis ouvert à tout". Et ce lundi, il ne s'est d'ailleurs pas présenté à l'entrainement de son club actuel, l'Antwerp. Alex Teklak a fait le point sur l'avenir possible du joueur, avec David Houdret et Pascal Scime, dans l'émission "Complètement (PAS) Foot", épisode 14, ce dimanche 7 juin 2020.

"La question de Mbokani a été soulevé auprès de Karel Van Eetvelt, le CEO d'Anderlecht. Il expliquait, en gros, que leur business model était surtout basé sur les jeunes à fort potentiel. Mais il évoquait aussi effectivement des "vieux", entre guillemets, donc des anciens de la maison qui pourraient revenir, en suivant l'exemple de Vincent Kompany. Dans le même ordre d'idées, je pense à Romelu Lukaku qui, un jour, pourrait aussi faire son retour à Anderlecht... Et donc, il précisait que si on en a trop dans l'équipe, ça serait de moins en moins des exceptions ! Évidemment, il évoquait le cas de Mbokani."  

Je pense que, autant Mbokani risque de souffrir avec Leko et la manière avec laquelle il veut faire jouer l'Antwerp. Autant, cela pourrait être quelque chose de, peut-être, plus simple pour Dieumerci à Anderlecht.

"Où là, on assistera plus à du jeu posé avec une équipe qui va avoir beaucoup de ballons. Qu'avec Leko, c'est plutôt une équipe qui doit beaucoup presser. Et presser, presser tres haut, avec Mbokani, à son âge,... Je suis pas certain que ce soit quelque chose qu'il ait envie de faire, ou qu'il soit encore capable de faire. Il est formidable dans le rectangle. Mais, maintenant, le faire travailler comme Leko l'avait fait, par exemple, avec Wesley et avec Diaby aussi, à Bruges. C'est pas forcément quelque chose que Mbokani aura envie de faire. Et Leko, généralement, a tendance à placer son équipe très, très haut avec deux attaquants qui pressent très, très haut. Ça, c'est pas un truc pour DieuMerci... Et c'est pour ça d'ailleurs que la position moyenne du bloc de l'Antwerp était relativement basse parce qu'elle jouait avec un Mbokani. Il ne peut plus à son âge, question de capacités physiques, aller presser les deux défenseurs centraux pendant tout le match."

Moi, je le prendrais à Anderlecht. Je le prendrais, bien sûr. Avec ce qu'il a fait de l'année dernière. Et, quand tu vois aussi le problème d'efficacité qu'ils ont eu devant, tout simplement.

"Quand tu vois les buts qu'il a été encore capable de marquer à son âge, je le prends les yeux fermés. Je trouve aussi, qu'avec Vercauteren, c'est quelque chose qui se met très bien. Parce qu'il a peut être l'empathie nécessaire vis à vis d'un mec comme ça, que Leko aura moins. Vercauteren pourrait s'adapter. Il serait plus pragmatique. Il aurait aussi peut être l'adaptation à ce type de joueur. Je ne suis pas en train de dire qu'il sera libre de tout. Mais je pense qu'un attaquant comme celui là peut amener beaucoup de buts, beaucoup de points, pendant une saison. Donc oui, si c'est faisable financièrement, c'est quelque chose d'intéressant pour Anderlecht. À voir si ce sera faisable, effectivement. Parce que je me suis dit laissé entendre dire aussi qu'il avait quand même des prétentions financières. Je pense que ça peut être intéressant aussi en terme de communication. Parce que quand tu fais un transfert comme MBokani... Auprès des supporters... Bon, ce n'est pas simplement de l'esbroufe. Le mec, il a marqué beaucoup de buts la saison passée et il a été important. C'est quand même quelqu'un qui a qui a marqué le club et tu fais quand même une communication super positive."

ABONNEZ-VOUS à nos PODCASTS "Complètement Foot"!

Cliquez sur le lien correspondant ci-dessous. Bonne écoute!

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK