Suspendu dix ans, le Malinois Johan Timmermans envisage d'autres mesures juridiques

Johan Timmermans
Johan Timmermans - © JASPER JACOBS - BELGA

La cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS) a décidé mercredi la suspension pour dix ans de Johan Timmermans, ancien président et administrateur du club de football du FC Malines. De plus, il ne pourra plus jamais s'affilier à l'Union belge de football (URBSFA). Timmermans envisage d'autres mesures juridiques, a annoncé son avocat à l'agence de presse Belga ce jeudi. "La hâte et l'urgence ont prévalu sur une procédure appropriée."

"Mon client a pris note de la décision de la CBAS, mais ne peut l'accepter. M. Timmermans continue d'insister sur le fait qu'il n'était pas coupable d'avoir truqué le match ce dont il est accusé", a ajouté maître Patrick Waeterinckx. "Mon client se rend compte, cependant, que les juges peuvent juger différemment et que dans un Etat de droit, lorsque tous les moyens ont été épuisés, il faut aussi y faire face. Toutefois, pour accepter une opinion différente, il faut que l'évaluation judiciaire réponde aux normes de qualité requises. Cela signifie qu'elle doit être soigneusement examinée et que tous les éléments factuels et juridiques de la défense doivent être appréciés".

"Cependant, mon client doit constater que dans un tel dossier qui aurait dû bénéficier d'un délai d'exécution devant les tribunaux ordinaires qui permettrait une décision précise et bien fondée, son cas a été traité en mode référé par une double procédure. La hâte et la précipitation ont prévalu sur une procédure appropriée et une évaluation qualitative de tous les arguments. Mon client envisage donc de prendre d'autres mesures qui lui permettront de soumettre sa cause à une instance judiciaire qui, dans le respect des droits de la défense et sans contrainte de temps ni ingérence, pourra juger sa cause avec précision."

Johan Timmermans est le seul condamné à Malines qui n'a pas encore quitté le club. Thierry Steemans (10 ans de suspension), Olivier Somers (10 ans de suspension) et Stefaan Vanroy (7 ans de suspension) l'ont déjà fait.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK