Le Standard gaspille et s'incline en fin de match contre un Eupen renversant

Après un bon début de match des deux équipes, le Standard ouvre le score par Renaud Emond. Les Rouches gèrent ensuite leur avance, mais Eupen ne démérite pas. Mieux encore en deuxième période pour les Pandas, ils multiplient les occasions et ça finit par payer. Eupen marque par deux fois… les Standarmen sont totalement assommés, par Toyokawa puis par un auto-but liégeois. C’est l’euphorie du côté d’Eupen. Les Pandas se donnent de l'air avec un six sur six. Le Standard cale à onze unités. 

Le résumé de la rencontre

Les dix premières minutes sont plaisantes. Si le Standard domine, Eupen tente sa chance, mais David Pollet s’en mêle les pieds à l’approche des cages d’Ochoa.

A la suite d’un corner bien joué collectivement, Emond surgit en renard des surfaces et place les siens devant dans cette rencontre après dix minutes.

Malgré les nombreuses approximations individuelles de part et d’autre, le match garde une bonne intensité.

À la demi-heure de jeu, double occasion liégeoise. Des pieds de Carcela et puis de ceux de Mpoku. Mais le score reste inchangé.

Lazare rate la cible quelques instants plus tard, Eupen garde ses chances dans ce match, le Standard devrait se mettre à l’abri.

À la 37ème minute de jeu, Pollet reste au sol. Touché à la cuisse il est remplacé par Ocansey.

Peu après, Luis Garcia envoie un coup franc sur la transversale, Ochoa était sur la trajectoire.

En fin de première période et en début de seconde, le match perd en intensité.

Les deux équipes se procurent des occasions, mais peu de vraiment dangereuses. Le Standard va peut-être regretter de ne pas avoir mis le deuxième but.

A un quart d’heure de la fin, Eupen rate de peu l’égalisation sur un corner de Milicevic bien repris. Ochoa arrête la frappe mais il y avait hors-jeu. Nouvelle alerte pour le Standard.

Et à la 84ème, arrive ce qui devait arriver. La balle termine au fond des filets après avoir rebondi sur Luyindama, Toyokawa égalise. On ne pourra pas dire que les Rouches n’avaient pas été prévenus.

Et pire encore pour le standard, les Eupenois passent devant grâce à un autobut liégeois. Luyindama dévie au fond de ses propres filets et assomme les Rouches, qui s'inclinent. 

Le Standard avaient les clés pour remporter cette rencontre mais il a gaspillé. Ils n'ont pas semblé prendre aux sérieux les nombreuses alertes des Germanophones. C'est une très bonne opération pour eux, pas pour le Standard qui cale avant de recevoir Charleroi. 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK