Charleroi, avec un Rezaei à nouveau efficace, s'impose 1-4 à Eupen

Après son lourd revers à Bruges la semaine passée, Eupen a, à nouveau, pris l’eau face à Charleroi. Les Germanophones ont mené au score avant de s’effondrer face à une efficace équipe carolo. L'exclusion de l'Eupenois Eric Ocansey (50e) a aussi un peu facilité la tâche de Charleroi. Score final : 1-4. Le Sporting s’est rassuré, à l’image de son buteur iranien Kevah Rezaei auteur de deux buts.

Le résumé :

Après le crash de la première journée contre l'Antwerp à la maison (0-1), les Zèbres se doivent de remonter sur la route des play-offs 1.

Cela passe par un succès à Eupen qui ouvre cependant le score dès la 10ème minute sur un auto-but du défenseur espagnol Javier Martos qui prend son portier à contre-pied sur un centre-tir de Toyokawa. Un coup dur pour les Carolos qui ne paniquent toutefois pas et renversent d'ailleurs la situation en l'espace de 9 minutes.

A la 24ème minute, Amary Baby, avec l'aide de l'arrière central de l'AS Eupen Xavi Molina, rétablit l'égalité sur un coup de coin botté par Gaetan Hendrickx. A la 33ème minute, magnifiquement servi par son coéquipier iranien Ali Gholizadeh d'un centre de l'extérieur du pied gauche, Kaveh Rezaei donne l'avantage au Sporting d’un joli coup de tête. 1-2 au repos, un score assez logique en faveur des hommes de Felice Mazzu dont c'était le 200ème match en tant que T1 en Pro League.

La deuxième période débute bien mal pour les Germanophones, réduits à 10 suite à l’intervention du VAR. Auteur d’un coup de coude sur Ilaimaharitra, Ocansey est renvoyé au vestiaire à la 50ème minute.

A onze, c’était déjà compliqué pour les hommes de Claude Makélélé, alors à 10, cela semble " mission impossible " face à des Zèbres, maîtres dans l’art de gérer un résultat.

Le coach du club germanophone ne dispose pas de beaucoup de solutions sur son banc, contrairement à l’entraîneur carolo. Mazzu lance ainsi Jérémy Perbet qui n’a rien perdu de son sens du but. Il le prouve à la 80ème en déviant dans le but de Van Crombrugge un centre de Baby. 1-3, Eupen est KO et il s’effondre littéralement en cette fin de rencontre. A la 82ème minute, isolé dans la surface de réparation eupenoise, Kaveh Rezaei a tout le temps de contrôler le ballon et de l’envoyer au fond du but (1-4).

En l’espace de deux matches, les Eupenois ont concédé 9 buts et peuvent être assez inquiets pour la suite de la compétition. Charleroi, de son côté, s’est rassuré et sait qu’il devra déjà confirmer dimanche prochain à domicile contre … le Sporting d’Anderlecht.

Les infos sur les effectifs

Du côtés des Pandas, Mulumba est suspendu. Claude Makelele modifie donc quelque peu son entrejeu en alignant Milicevic et Amani aux côtés de Garcia.

Dans le camp carolo, Felice Mazzu compte trois blessés dans son noyau : Penneteau, Zajkov et Noorafkan. Le seul changement opéré par le coach des Zèbres par rapport à la défaite face à l'Antwerp est celui de Rezaei titularisé à la place de Bedia.

Les compos :

Eupen : Van Crombrugge - Schauerte, Molina, Blondelle, Keita - Amani, Garcia, Milicevic - Ocansey, Pollet, Toyokawa

Charleroi : Mandanda - Marinos, Martos, Dessoleil, Willems - Gholizadeh, Hendrickx, Ilaimaharitra, Baby - Benavente, Rezaei

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK