Un Anderlecht hyper-pragmatique s'en sort dans les arrêts de jeu à l'Antwerp grâce à Bolasie

Le Sporting d’Anderlecht s’est imposé 0-1 sur la pelouse de l’Antwerp dimanche soir lors de la 26e journée de Pro League. Après une rencontre pauvre en occasions et ennuyante, Yannick Bolasie est venu délivrer les Bruxellois d’un coup de tête impérial dans les arrêts de jeu de la rencontre.

Menacés par Gand et Charleroi (38 pts) dans la lutte pour une place en playoffs 1, les Mauves se donnent de l’air. Ils sont toujours sixièmes mais comptent désormais 41 points. Une marge de trois points non négligeable quand on sait que les Bruxellois recevront un Club de Bruges euphorique dimanche prochain.

Bien qu'il ait été plus entreprenant que son adversaire du jour (principalement en deuxième mi-temps), Anderlecht peut s'estimer très heureux avec les trois points. Les hommes de Fred Rutten ont pris le match en main au Bosuil mais ne sont que trop rarement parvenus à se montrer dangereux.

A la fin du match, on dénombre trois frappes cadrées pour Anderlecht contre deux pour les Anversois. L'équipe de Laszlo Bölöni a pourtant failli piéger anderlecht. Lancé au but à la 80e, Lamkel Ze s’est écroulé dans le rectangle adverse sur une sortie en retarde Didillon. L'arbitre Bram Van Driessche a d’abord indiqué le point de penalty avant de se raviser suite au visionnage de la vidéo.

Dans les arrêts de jeu, le matricule n°1 s'est fait surprendre par un débordement de Verschaeren qui a remisé dans le petit rectangle pour permettre à Bolasie d'ouvrir enfin le score. Dans la foulée, l'Antwerp est passé tout près de l'égalisation mais un arrêt magistral de Didillon sur un coup de tête d'Owusu a permis à Anderlecht de décrocher une victoire capitale.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK