Storck veut insuffler un esprit d'équipe au CS Bruges

Storck veut insuffler un esprit d'équipe au CS Bruges
Storck veut insuffler un esprit d'équipe au CS Bruges - © KURT DESPLENTER - BELGA

"Les joueurs du Cercle Bruges ont beaucoup de qualités, mais je n'ai pas vu d'esprit d'équipe particulier. Et c'est un gros problème, tu ne peux pas réussir comme ça", a déclaré Bernd Storck, lundi, lors de sa présentation comme nouvel entraîneur du Cercle Bruges, lanterne rouge de la Jupiler Pro League.

L'Allemand de 56 ans, qui a signé un contrat jusqu'au terme de la saison, succède à Fabien Mercadal. Le Français n'a pris que 3 points lors des dix premières journées. Le Cercle a aussi été éliminé en Coupe de Belgique par Rebecq, un club amateur du Brabant Wallon.

"Je suis convaincu par ce projet. J'ai regardé beaucoup de matchs du Cercle Bruges. Les joueurs ont beaucoup de qualités mais je n'ai pas vu d'esprit d'équipe particulier. C'est un gros problème, tu ne peux pas réussir de la sorte", a déclaré Storck.

"Un 'reset' est nécessaire, c'est ce que j'ai dit aux joueurs. Ils doivent à présent penser positif. Je veux les voir progresser, du gardien aux attaquants. Ils doivent devenir plus compétitifs pour rester dans cette division. Beaucoup de joueurs sont nouveaux, ils doivent se sentir chez eux ici. Je suis convaincu que ce sera un succès."

La saison passée, Storck avait pris Mouscron après un 0 sur 15. L'entraîneur avait amené alors le club à la 10e place de la saison régulière, après notamment une deuxième partie de saison en boulet de canon. "Je pense que la situation au Cercle est plus difficile que pour Mouscron à l'époque. Nous avons trois points en dix rencontres. Mais je pense que les joueurs du Cercle peuvent mieux jouer au football, ils doivent jouer simplement", a poursuivi l'ancien sélection du Kazakhstan et de la Hongrie. "J'ai dit aux joueurs qu'ils doivent me suivre. J'ai confiance en eux et ils doivent me faire confiance. Les nouveaux joueurs doivent s'identifier avec leur nouvelle situation. Nous donnons une chance aux joueurs, ils doivent la saisir. Le plus important, c'est l'équipe. A Mouscron, l'esprit d'équipe était fantastique."

Storck n'avait pas prolongé son contrat à Mouscron dans l'espoir de l'appel d'un club huppé. "Je n'aime pas regarder en arrière. J'ai maintenant l'occasion de montrer ce que je peux faire. J'ai passé un moment fantastique à Mouscron, mais cette période a pris fin le 30 juin. J'ai continué à suivre le championnat belge et je suis heureux de revenir."

Storck continuera à travailler avec le staff technique de Mercadal, bien qu'il amènera un assistant et un entraîneur physique.

Storck entamera son aventure brugeoise dimanche contre Charleroi.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK