Le Standard se noie contre Zulte et doute déjà

Le Standard a totalement sombré à domicile ce vendredi soir face à Zulte Waregem (0-4) lors de l’ouverture de la 4ème journée de Pro League. Dominés dans tous les compartiments du jeu et dans la détermination, les Rouches n’ont pas fait le poids contre une très bonne équipe de Zulte qui prend provisoirement la tête du classement. Les Liégeois sont empêtrés à la onzième place.

Le résumé

Zulte met d’emblée beaucoup de pression sur le Standard qui peine à conserver le ballon. Les Rouches sont trop attentistes et jouent trop bas. Les hommes de Francky Dury en profitent et s’infiltrent dans les brèches. La frappe enroulée d’Onür Kaya lèche la transversale de Guillermo Ochoa (20’), Peter Oladeji Olayinka loupe le cadre (25’).

Les Liégeois manquent de hargne et perdent une grande majorité des duels dans l’entrejeu. Toutefois, Paul-José Mpoku (36’), qui dispute son 100ème match de championnat avec le Standard, et Matthieu Dossevi (39’) alertent tour à tour Louis Bostyn et font légèrement frémir Sclessin.

Juste avant la pause, c’est le coup dur pour Ricardo Sa Pinto. Son attaquant de pointe, Orlando Sa, s’écroule et se plaint de la cuisse. S’en est fini pour le buteur portugais qui est remplacé dans la foulée par Renaud Emond (45’+1).

Le Standard revient des vestiaires avec plus d’envie. La tête d’Emond est captée par Bostyn (51’), le tir lointain de Sébastien Pocognoli passe de peu à côté du poteau gauche du portier de Zulte (55’).

Le regain d’énergie des Rouches n’est pas des plus convaincants et n’empêchent absolument pas les Flandriens de continuer à faire le jeu. Olayinka s’échappe d’ailleurs dans la profondeur mais ne parvient pas à tromper la vigilance d’Ochoa (64’). Ce n’est que partie remise. Sur la suite de l’action, le jeune nigérian adresse un centre parfait au second poteau pour Nill De Pauw qui ne se fait pas prier pour faire trembler les filets de la tête à bout portant (0-1, 65’).

C’est la douche froide pour Sclessin. Et ce n’est pas fini. Cinq minutes plus tard, Kaya peut à nouveau se mettre sur son pied droit aux abords du rectangle. Cette fois-ci, sa frappe enroulée fait mouche ! Zulte fait le break (0-2, 70’).

Incapables de réagir, le Standard sombre quelques minutes plus tard. Les protégés de Dury se baladent dans le rectangle liégeois. Au milieu d’une défense apathique, Olayinka vient tranquillement couper la trajectoire du ballon au premier poteau et le propulse une troisième fois dans les buts adverses (0-3, 73’).

Plus rien ne va en bord de Meuse. Les Standardmen lâchent complètement. Olayinka se joue d’Uche Agbo dans la surface et obtient logiquement un penalty. Kaya s’en charge et le transforme calmement pour s’offrir un doublé (0-4, 84’).

Un peu par hasard, le Standard trouve le poteau sur un ballon contré de Mpoku (87’) mais rien n’y fait. Même la chance ne veut pas venir en aide aux Liégeois.

Avec deuxième revers consécutif, le premier à domicile, le Standard se retrouve englué dans le bas de classement. Les Rouches sont 11èmes avec seulement 4 points. Après sa défaite douloureuse la semaine passée contre Bruges, Zulte se repositionne dans les hauteurs et s’installe provisoirement en tête avec ses 9 unités.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK