Accroché par Malines, le Standard dit définitivement au revoir aux PO1

Le Standard n'a pas pu faire mieux qu'un partage à domicile par Malines (2-2). Incapables de battre le Kavé, les Liégeois ont fait une croix définitive sur les play-offs 1 (sauf recours devant la justice civile). De son côté, les malinois peuvent encore en rêver. Une fois de plus les "Rouches" ont mené, une fois de plus ils ont payé cash leurs errements défensifs.

Face à un concurrent direct, les "Rouches" sont présents dans les duels. Le match est engagé mais il y a aussi beaucoup de déchet et forcément peu d’occasions. Belfodil se charge de faire parcourir un premier frisson dans Sclessin (18e). Edmilson (28e) et Marin (30e) manquent également le cadre. Croizet dans un angle impossible (31e) et Verdier (33e) ne sont pas plus menaçants.

La mi-temps se profile et Kosanovic exploite joliment une faute légère sur Fai. Le coup franc du gaucher serbe surmonte le mur et retombe le long du poteau. Coosemans reste sans réaction. 1-0 à la 39e. Et puis le Standard retombe dans ses travers défensifs. Une action anodine, une perte de balle et une cascade d’erreurs relancent Malines. Rits, servi dans les pieds par Cissé, rétablit l’égalité (1-1, 44e).

Jankovic remplace Edmilson par Legear. L’ailier se met directement en évidence avec un tir enroulé et repoussé par Coosemans. L’éclaircie ne dure pas. Rits met le Kavé au commande sur un assist … involontaire de Dossevi (1-2, 48e).

Mais contrairement aux dernières semaines, le Standard ne lâche pas l’affaire. Belfodil s’arrache et trouve Sa au premier poteau. Le Portugais gagne son duel et égalise d’une tête précise (2-2, 55e). Quelques minutes plus tôt, il avait réclamé un penalty après un duel avec Bjelica. Monsieur Delferière, sûr de lui, n'a pas sifflé. Il reste plus d’une demi-heure pour faire la différence et décrocher un succès synonyme d’espoir. Les intentions et la volonté sont-là, pas le réalisme. Une tête de Scholz échoue sur la barre (61e), Dossevi rate son contrôle alors que la voie du but était ouverte (72e), Bolingi ne cadre pas (83e). Dans l’intervalle et dans l’autre rectangle, Rits passe tout près d’un triplé chanceux. Sa tentative contrée par Gillet fini sa course sur la barre (77e).

C’était le match de la dernière chance. Le Standard n’a pas sur la saisir.

La composition des équipes

Standard : Gillet, Fiore, Kosanovic, Scholz, Fai, Cissé, Marin, Belfodil, Edmilson, Dossevi, Sa

Malines : Coosemans, Chen, Vitas, Cocalic, Bjelica, Filipovic, De Witte, Croizet, Matthys, Rits, Verdier

Arbitre : Sébastien Delferière

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK