Le Standard vient difficilement à bout de La Gantoise en ouverture du championnat

Le Standard s'est difficilement imposé face à La Gantoise (3-2) ce vendredi lors de la rencontre d'ouverture de la saison 2018-2019 de Pro League.

Les Liégeois ont eu chaud (dans tous les sens du terme), mais ils ont notamment pu compter sur leur capitaine, Paul-José Mpoku (auteur d'un assist et d'un but sur penalty), pour empocher trois points qui feront du bien au moral après la défaite en Supercoupe (2-1 face au Club de Bruges) le week-end dernier.

> Les buts : Moussa Djenepo (10' 1-0), Roman Yaremchuk (45'+2' 1-1), Paul-José Mpoku (59' 2-1), Renaud Emond (78' 3-1), Stallone Limbombé (82' 3-2)

Un retour réussi pour Michel Preud'homme

Le Standard et "coach Preud'homme", acte III : pour son retour en tant qu'entraîneur du club liégeois à Sclessin (la dernière fois qu'il y a dirigé les Rouches, c'était le 3 mai 2008, soit il y a plus de dix ans), MPH a laissé exploser sa joie au coup de sifflet final, une fois la victoire de ses joueurs actées.

Malgré les absences de Mehdi Carcela (de retour à l'entraînement depuis cinq jours, mais bien là dans les tribunes), d'Orlando Sa et de Maxime Lestienne, fraîchement transférés, le secteur offensif du Standard a répondu aux attentes, alors que la défense, et surtout Luis Pedro Cavanda, ont montré plusieurs signes de fébrilité.

Les Liégeois ont désormais une semaine pour travailler sereinement et peaufiner les détails avant de se rendre à Waasland-Beveren, vendredi prochain, en ouverture de la deuxième journée de Pro League.

Le Standard gaspille en première mi-temps

Les Liégeois trouvent rapidement le chemin des filets. Après un coup franc très mal négocié par les Gantois, Paul-José Mpoku hérite du cuir et fait parler sa technique : un contrôle de la poitrine consécutif à une passe de la tête de Razvan Marin, suivi d'une passe en volée à la retourne pour lancer Moussa Djenepo en profondeur.

Le jeune ailier malien, remplaçant d'Edmilson, parti au Qatar, dans le onze liégeois, file vers le but défendu par Colin Coosemans et ouvre la marque avec l'aide du poteau (10' 1-0).

Les Liégeois sont les plus dangereux, et à la demi-heure, une frappe joliment brossée par le nouveau venu Samuel Bastien (le seul transfert de cet été dans le onze de départ, NDLR) est déviée du bout des doigts par Colin Coosemans (29').

Il n'y en a quasiment que pour le Standard, et à la 38ème, Moussa Djenepo a l'occasion de doubler la mise, mais sa reprise consécutive à un excellent centre de Paul-José Mpoku, dans le petit rectangle, n'est pas cadrée.

Les Rouches dominent, mais ne parviennent pas à faire le break. Dans les arrêts de jeu de la première période, Roman Yaremchuk, isolé par... Jean-Luc Dompé, qui a quitté le Standard cet été pour rejoindre Gand, jette un froid sur Sclessin en trompant Guillermo Ochoa à bout portant (45'+2' 1-1).

Une seconde période très disputée

Vadis Odjidja, l'un des transferts de l'été en Pro League, cède sa place à la pause, peut-être amoindri par une blessure, à moins qu'il ne soit tout simplement en manque de rythme. Anderson Esiti le remplace.

La deuxième période reprend... quasiment comme la première s'est terminée : une fausse queue de Luis Pedro Cavanda, déjà peu inspiré sur le premier but gantois, est sauvée in extremis par Guillermo Ochoa, très attentif sur ce coup-là (47').

Les Gantois sont enfin rentrés dans le match, et cinq minutes plus tard, c'est Yuya Kubo qui passent à deux doigts d'inscrire son premier but de la saison, seul devant Guillermo Ochoa (52').

Le Standard est dans une mauvaise passe, mais son capitaine, Paul-José Mpoku, va l'en sortir : dans tous les bons coups ce vendredi soir, Polo est mis au sol par Anderson Esiti. Monsieur Laforge indique le point de penalty, Paul-José Mpoku prend ses responsabilités et prend Colin Coosemans à contre-pied (59' 2-1). Notons que ce but est entaché d'une position de hors-jeu de Luis Pedro Cavanda au début de l'action qui amène le penalty.

Après la sortie à vingt minutes du terme de Paul-José Mpoku, remplacé par Carlinhos, les Liégeois se font à nouveau une belle frayeur : une perte de balle grossière de Luis Pedro Cavanda, décidément peu inspiré ce soir, permet aux Gantois d'isoler Jean-Luc Dompé, mais sa frappe s'envole dans la T3.

Renaud Emond, peu en vue depuis le début du match, va ensuite faire parler ses talents de buteur : bien lancé par Samuel Bastien, le Virtonais dribble Colin Coosemans et propulse le ballon au fond du but (78' 3-1).

Alors qu'on pense le Standard lancé vers la victoire, un coup franc rapidement joué par les Buffalos permet à Stallone Limbombé, fraîchement monté au jeu, de rendre espoir aux troupes d'Yves Vanderhaeghe (82' 3-2).

Une chaude alerte qui n'a finalement pas porté à conséquence, puisque les Liégeois ont réussi à garder leur avantage d'un but pour s'imposer 3-2 et débuter leur championnat de la plus belle des manières...

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK