Les "revenants" Edmilson et Sà mènent le Standard à la victoire face à Courtrai

Le Standard a battu Courtrai et a renoué avec la victoire ce dimanche. Les Liégeois ont fait l'essentiel avant la pause où ils ont retrouvé des couleurs offensivement (3-1). Edmilson Junior et Orlando Sà, de retour dans le onze de base, ont fait la différence. La deuxième période, marquée par l'exclusion de Pocognoli (deuxième jaune pour simulation), est par contre à oublier.

Le Standard prend les premières minutes à son compte mais les Liégeois retombent rapidement dans leurs travers. Kristof D’haene se fait oublier dans le dos de la défense et s’en va tromper Guillermo Ochoa. Pour la sixième fois consécutive, les Rouches encaissent le premier but (0-1, 9e).

Les supporters n’ont pas le temps de douter. Levhen Makarenko dévie un centre de Sébastien Pocognoli sur le montant, Edmilson Jr, titulaire pour la première fois depuis le 18 août, est à l’affût et égalise en demi-volée (1-1, 12e). Le retour du Belgo-brésilien fait du bien au Standard. Dix minutes plus tard, il trouve Paul-José Mpoku dans le rectangle d’une superbe diagonale. Polo remise en un temps pour Orlando Sà qui fait calmement 2-1 (22e).

Si le Standard est en place offensivement, il y a encore du boulot derrière. Sur une perte de balle de Christian Luyindama, Idir Ouali frappe juste au-dessus. Mais Courtrai, qui n’a plus gagné en Pro League depuis le 12 août, est loin d’être fringant. Et pour ne rien arranger, Larry Azouni est exclu pour une semelle sur Edmilson Jr. La voie vers la victoire semble dégagée pour les Liégeois. Orlando Sà, qui n'avait plus débuté depuis la mi-août, enfonce le clou juste avant la pause. Le Portugais, lancé en profondeur par Uche Agbo, résiste à Bernard Kumordzi et glisse le ballon à la droite de Thomas Kaminski. Le marquoir indique 3-1. Le public de Sclessin n’avait plus vu trois buts de son équipe depuis le … 28 avril dernier contre l’Union.

Ascenseur émotionnel pour Poco

Fort de son avantage le Standard gère sans forcer.  Peu avant l’heure de jeu, Sébastien Pocognoli s’écroule dans le rectangle. Monsieur Wouters fait appel à la vidéo. Il n’accorde pas de penalty et estime que le capitaine liégeois a simulé : deuxième carte jaune et exclusion pour l’ancien joueur WBA (58e). La dernière demi-heure traîne en longueur : plus de tension, plus de coups de sifflet et surtout beaucoup moins de foot.

Le Standard enregistre son troisième succès de la saison, passe son adversaire du jour et remonte à la neuvième place.

Les compos :

Standard: Ochoa, Pocognoli, Laifis, Luyindama, Cavanda, Agbo, Marin, Carlinhos, Edmilson, Mpoku, Sa
Banc: Gillet, Cop, Scholz, Miya, Djenepo, Fai, Luchkevych

Courtrai: Kaminski, Makarenko, Kumordzi, Kovacevic, Rougeaux, Ajagun, Van der Bruggen, Azouni, D'Haene, Chevalier, Ouali

Arbitre: M. Wouters

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK