Mbokani crucifie le Standard

Dieumerci Mbokani dribble Bolat et file vers le but
Dieumerci Mbokani dribble Bolat et file vers le but - © Belga

Dans une rencontre qui manquait par moment d’intensité. Anderlecht a remporté le match sur deux éclairs. Tchité marquait le premier but, Juhasz et puis Mbokani offraient la victoire à Anderlecht. Les Mauves creusent un peu plus l’écart.

Un penalty dont on a pas fini de parler

Enorme ambiance à Sclessin. Les joueurs évoluaient dans un chaudron bouillonnant malgré le froid polaire. Message des supporters du Standard à leurs joueurs : « bien plus que du courage, on veut de la rage ». Le ton était donné.

Sur la première véritable première occasion du Standard, l’arbitre Gumienny sifflait un penalty pour une faute de Juhasz sur Cyriac. La faute était commise à l’extérieur du rectangle. Tchité ne se posait pas de question et convertissait le penalty (1-0). Deux styles de jeu bien différents. Le Standard partait en contre et Anderlecht tentait de construire faisant circuler le ballon.

La configuration de la rencontre, amenait des espaces pour les Standardmen, la vitesse de Tchité gênait considérablement la défense anderlechtoise. Par trois fois, Proto réalisait des prouesses devant Tchité et Muangi Bia. Sans quoi le score aurait pris de l’ampleur.

Le Standard était bien en place. Les joueurs d’Anderlecht butaient sur un mur. Tous les angles étaient coupés. Le match perdait en intensité dans les dix dernières minutes. Anderlecht ne trouvait pas la clé et le Standard se contentait de gérer son avance.

Deuxième mi-temps

La deuxième mi-temps débutait sur une erreur d’arbitrage. Bien lancé dans son camp, Tchité filait vers le but, l’action étaitt arrêtée pour hors-jeu.  Ensuite, le match reprenait la même physionomie que la fin de la première mi-temps. Le Standard contrôlait et Anderlecht semblait incapable de hausser le rythme du jeu.

Les Anderlechtois semblaient anesthésiés. La rencontre perdait en intensité. Eclair dans cette morne mi-temps. L’égalisation de Juhasz de la tête (1-1). Sur le but, Bolat ratait sa sortie.

Sur une passe lumineuse de Jovanovic, Mbokani se trouvait seul devant Bolat. Il dribblait le gardien et plaçait Anderlecht aux commandes à quatre minutes de la fin. La paire d'attaquants qui avaient fait les beaux jours du Standard, venaient de lui jouer un vilain tour.

Au classement, Anderlecht compte maintenant 12 points d'avance sur les Rouches. Plus que jamais les Mauves conservent leur brevet d'invincibilité face aux "Grands" du championnat.

Standard : Bolat, Goreux, Kanu, Ciman, Pocognoli, Mujangi Bia, Buyens, Bjarnason, Gakpe, Cyriac, Tchite. Banc : Seijas, Moris, Belhocine, Gershon, Batshuayi, Mpoku.

Anderlecht : Proto, Odoi, Kouyate, Juhasz, Safari, Gillet, Biglia, Kljestan, Jovanovic, Suarez, Mbokani. Banc : Deschacht, Cordier, Mbenza, Kabangu, De Sutter, Marecek, Canesin Matos.

Au Standard, José Riga a préféré Tchité à  Batshuayi. Côté anderlechtois, un moment incertain, Mbokani est bel et bien présent dans le onze de base.

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK