Sponsor-maillot d'Anderlecht ? C'est 5 briques par an !

Quand Vincent Kompany himself joue les têtes de gondole...
Quand Vincent Kompany himself joue les têtes de gondole... - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

On le savait depuis quelques mois, Anderlecht change de crèmerie… ou plutôt de banque : après 39 ans de partenariat avec la défunte Générale de Banque (devenue BNP Paribas Fortis), les Mauve passent à la caisse chez Belfius.

Et ils innovent avec… deux sponsors-maillots pour le prix d’un : DVV Insurance trônera sur les maillots (mauves) à domicile, Candriam sur les maillots (blancs) en déplacement. Et pour l’occasion, Vincent Kompany lui-même est venu marquer l’événement de sa présence sur la photo !

DVV Insurance est l’une des trois branches assurances de Belfius et est déjà présent dans le cyclo-cross avec un circuit de 8 manches en hiver. Candriam est un fond belge actif dans l’investissement durable et pesant… 130 milliards d’euros en actifs !

Secret d’Etat… levé

Ce n’est pas parce que nous aurons deux sponsors maillots qu’on va toucher plus qu’avant... même si j’aimerais bien !" sourit Karel Van Eetvelt, le CEO anderlechtois. " Le montant annuel de ce double partenariat correspond à ce que BNP Fortis Paribas nous versait. Combien ? (Il marque une hésitation) Entre 4 et 5 millions d’euros par an. "

Ce chiffre est une grande première à St-Guidon : de tous temps à Anderlecht, le montant versé par le sponsor-maillot était un véritable secret d’Etat. Le contrat porte sur 4 ans. Et confirme que, malgré les difficultés sportives, le Sporting reste une marque forte auprès des candidats-sponsors.   

La crise est là, certains partenaires ont demandé de renégocier à la baisse, mais notre projet tourné vers la jeunesse et l’excellence continue à séduire " poursuit le CEO mauve. " Mais dans ce cas, c’est un partenariat que Marc Coucke avait initié et commencé à négocier avant l’arrivée du Covid-19. Il prolonge notre collaboration, entamée il y a un an avec Belfius, pour notre Centre de Formation de Neerpede. "

Maillot écologique

Un sponsoring qui prend aussi une couleur verte, puisque Candriam est actif dans l’investissement durable.

Notre maillot sera 100% écologique car il est constitué à partir de plastique recyclé " conclut Van Eetvelt. " C’est aussi pour le Sporting une manière de s’inscrire dans une des priorités de notre époque. "

La question du sponsor-maillot européen, comme l’était Allianz les saisons écoulées, ne se pose plus… Puisque, comme le rappellent les mauvaises langues, le Sporting a loupé le wagon continental pour la 2e année d’affilée...

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK