Soulier d'Or : Sven Kums, le favori de nos experts

Sven Kums
3 images
Sven Kums - © JASPER JACOBS - BELGA

Ce mercredi 13 janvier sera décerné le 62ème Soulier d'Or. Si le Sporting d'Anderlecht a pratiquement tout remporté lors de la cérémonie de l'an dernier (Dennis Praet Soulier d'Or, Youri Tielemans meilleur jeune et Silvio Proto meilleur gardien), ce sont les Gantois qui devraient être à l'honneur cette fois-ci et plus particulièrement... Sven Kums.

Pour la majorité de nos experts, le n°14 de La Gantoise devrait succéder à Praet au palmarès.

"Ce sera Sven Kums, le doute n'est évidemment pas permis, confie Thierry Luthers. Un sacre pleinement mérité pour le Bruxellois de Gand. Très régulier sur l'ensemble de l'année 2015, il aura déjà marqué pas mal de points au premier tour de scrutin en juin dernier vu la qualité de ses prestations. Il est le véritable métronome de l'équipe championne en mai dernier. Dépositaire du jeu, clairvoyant, précis sur phases arrêtées, il marque aussi quand il le faut. Sa première partie de saison 2015-2016 a été tout aussi performante et il a crevé l'écran lors des joutes européennes en Champions League".

Benjamin Deceuninck va dans le même sens : "C'est logique que cela soit un Gantois qui remporte le trophée. Le problème est qu'ils sont plusieurs à le mériter, et d'ailleurs sur l'ensemble de l'année (Depoitre, Milicevic, Sels). Le risque est donc que les votes se dispersent entre coéquipiers. Mais "heureusement" pour eux, aucun autre joueur d'un autre club ne peut réellement en profiter. Alors je crois que Kums va l'emporter parce que c'est lui aussi qui va rassembler le plus de votes au Nord ET au Sud du pays. Ce qui est évidemment une réalité dans ce genre de référendum… Ce serait aussi le couronnement du "cerveau" principal du jeu gantois. Le parfait prolongement sur le terrain de Hein Vanhaezebrouck".

"Kums, c’est le footballeur moderne par excellence : intelligent, collectif, etc", ajoute Eby Brouzakis. Son dauphin pourrait être Laurent Depoître. Et en 3e position, je vois bien Sels ou encore Milicevic... Que des Gantois. Kums, c’est le footballeur moderne par excellence. Intelligent, collectif etc. Praet et Vazquez sont trop inconstants. Proto et Deschacht pourraient prendre des points. Enfin, Dossevi devrait s’illustrer au 2e".

"Pas anodin que Kums tape dans l'oeil de clubs de Liga et de la Fiorentina"

"On ne revivra pas le suspense de l’an dernier avec les 5 points d’écart entre Praet et Vazquez, note Manu Jous. Je pense que Sven Kums remportera le trophée car il a été excellent et décisif sur les deux tours de scrutin. Laurent Depoître et Danijel Milicevic émargeront certainement au Top 5 également. Vu que le Soulier d’Or s’attribue sur une année civile et non sur une saison complète, des joueurs comme Dossevi ou Okaka ne peuvent pas entrer en ligne de compte. Les joueurs gantois majeurs, à l’inverse, ont participé tant à la conquête du titre qu’à la qualification en Ligue des Champions. Leur régularité est un atout supplémentaire".

Et de préciser : "Le vote n’étant pas secret, voici en toute transparence le détail du mien : en juin 1. Carcela, 2. Vormer, 3. Kums ; en décembre 1. Kums, 2. Depoitre, 3. Okaka".

"Sven Kums se détache et devrait l’emporter devant Depoitre et Milicevic. Le hic c’est que le titre gantois est le fruit du collectif ! Donc cette année, si je voulais faire un peu de provoc’… J’offrirais un Soulier d’Or à La Gantoise dans son ensemble (joueurs, staff, direction) plus qu’à une individualité !", considère Pascal Scimé.

Et de poursuivre : "Après, Kums a fait d’énormes progrès, il est devenu un numéro 10 à l’espagnole… Un "cerveau", un premier relanceur d’exception qui manie l’art de faire jouer les autres ! Ce n’est pas anodin qu’il ait tapé dans l’œil de clubs de Liga ou de la Fiorentina, la plus ibérique des équipes italiennes !"

"Récompenser la progression fulgurante de ... Depoitre"

"Au delà de la question de savoir quel Gantois va obtenir le trophée, il faut se demander quel critère les votants auront choisi pour désigner leur favori, souligne Rodrigo Beenkens. Celui qui a été le plus décisif durant les PO I et en Ligue des Champions, c'est Milicevic. Celui a qui a le plus progressé, c'est Depoitre et enfin, Kums est celui qui a été le plus régulier. L'avantage pour Sven Kums est qu'il va remporter le 2ème tour de scrutin. Par contre, je ne pense pas qu'il sera 1er au premier tour mais en général, il y a "traditionnellement" moins de bulletins de votes renvoyés à l'issue du 1er tour".

Et d'ajouter : "Si je devais désigner un outsider en dehors des Buffalos, j'opterais pour un joueur d'Ostende, comme Fernando Canesin".

Enfin, le choix de Vincent Langendries ne se porte pas sur Kums mais... Laurent Depoitre. "J’aime beaucoup Milicevic, footballeur intelligent et imprévisible. J’aime beaucoup Sven Kums que tout le monde pointe comme grandissime favori. Mais je choisirais un autre Buffalo. Non pour nier les immenses qualités du petit Sven devenu grand mais pour récompenser une progression fulgurante au sein de notre foot. Laurent Depoitre est passé (avec une facilité déconcertante) en si peu de temps des divisions inférieures à la Ligue des Champions que cela mérite récompense. Comparé au vécu en D1 de Kums, Depoitre est un novice. Un novice qui pourrait bien se retrouver à l’Euro en juin prochain", conclut-il.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK