Soulier d'or 2020 : un deuxième trophée pour Vanaken ou Mbokani ?

Soulier d'or 2020 : un deuxième trophée pour Vanaken ou Mbokani ?
Soulier d'or 2020 : un deuxième trophée pour Vanaken ou Mbokani ? - © Tous droits réservés

Au grand jeu des pronostics, deux noms se dégagent et la lutte s'annonce serrée. Il se pourrait même que l'écart entre Dieumerci Mbokani et Hans Vanaken figure parmi les plus petits de l'histoire (4 points séparaient Witsel et Jovanovic en 2008, il n'y en avait qu'un de plus entre Praet et Vazquez en 2014). Qu'il s'agisse de l'un ou de l'autre, le lauréat 2020 décrochera en tout cas son deuxième Soulier d'or (à l'instar de Jurion, Preud'Homme, Franky Van der Elst, Zetterberg et Boussoufa). Si Vanaken décroche la timbale, il signera un doublé. Ce que seuls Paul Van Himst (1960-1961), Wilfried van Moer (1969-1970) et Jan Ceulemans (1985-1986).

Nos 4 consultants prévoient, eux aussi, un duel serré entre Mbokani et Vanaken. Avec une prédiction...et un espoir partagé : que le Soulier d'or couronne le Congolais.

Nordin Jbari n'hésite pas une seule seconde :"Mon favori est Mbokani. C'est très simple, c'est très clair. Pour moi, c'est le joueur qui, malgré son âge, mérite le plus le Soulier d'or. Pourquoi ? Pas simplement pour ses buts. C'est parce que quand on le voit jouer, l'apport qu'il a dans cette équipe, la manière dont il garde le ballon, la manière dont il donne la possibilité à cette équipe de l'Antwerp de remonter, de faire jouer les autres, de faire jouer des joueurs comme Refaelov ou Lamkel Zé, pour moi il mérite le trophée. Et ce n'est pas parce que il a déjà un certain âge qu'on ne peut pas lui donner. Donc, pour moi, sans hésiter, le Soulier d'or doit lui revenir".

Alex Teklak va dans le même sens : "Deux noms se dégagent : Vanaken et Mbokani. Mbokani va récupérer beaucoup de votes sur le deuxième tour de scrutin. Vanaken pourrait peut-être ne pas décrocher le trophée...à cause de Vormer. Sans doute des votes vont-ils filer dans la poche du Néerlandais qui, lui aussi, a signé un premier et un second tour de qualité. J'aime beaucoup Vanaken, mais je crois et j'espère que Mbokani, à son âge, avec tout ce qu'il réalisé depuis qu'il est revenu dans notre championnat, va l'obtenir. Ce serait aussi un pied-de-nez de Luciano D'Onofrio à l'égard d'autres clubs et d'autres dirigeants. Car, il faut quand même le dire, si Mbokani obtient le trophée, il le devra quand même un peu à Luciano aussi…".

Philippe Albert, lui aussi, a été séduit par les derniers mois de l'ancien buteur d'Anderlecht et du Standard :"Ce sera un beau vainqueur de toute façon, car ce sera soit Mbokani soit Vanaken. Mbokani reste sur une année absolument incroyable, une année 2019 magnifique à tous les niveaux : ses buts, ses assists, ses prestations. Idem pour Vanaken, qui a encore franchi un palier avec ses matchs de Ligue des Champions où il s'est souvent montré au-dessus du lot au sein de son équipe. Au niveau du championnat belge, beaucoup plus de buts, moins d'assists mais une présence incroyable devant le but adverse. Donc, quoi qu'il arrive, ce sera un beau vainqueur, et c'est ce qu'il faudra retenir, même si j'ai une petite préférence pour Mbokani parce que à son âge, faire ce qu'il fait actuellement, peu de joueurs en sont capables. Tout le monde le sait, Mbokani a été proposé à Anderlecht, qui l'a refusé. Je trouve cela assez ahurissant. Il a décidé de rester dans son club, il travaille très dur, physiquement, je le trouve même mieux en jambes qu'il y a quelques saisons. Donc c'est la preuve, outre le talent, qu'avec le travail, on peut rester au plus haut niveau jusqu'à un certain âge. Quand on sait, en plus, ce qui lui est arrivé au niveau familial au cours des dernières années (ndlr : la perte de son fils cadet), réagir de la sorte, peu de joueurs sont capables de le faire, donc j'espère que ce sera lui. Si ce n'est pas le cas et que Vanaken triomphe, c'est très bien aussi. Pour moi, c'est un plaisir aussi de le voir jouer par son placement, sa facilité à garder le ballon, ses passes tranchantes, les buts qu'il marque, surtout de la tête, cette saison-ci (ce qu'il faisait beaucoup moins auparavant). Je le répète, quoi qu'il advienne, ce sera un très beau vainqueur".

Thomas Chatelle, enfin, ne cache pas sa préférence: "J'espère de tout cœur que ce sera Dieumerci Mbokani, parce que il réalise à l'Antwerp quelque chose d'extraordinaire : porter cette équipe depuis plus d'une saison. Je pense qu'avec sa rentabilité (14 buts, 5 assists lors de cette saison), ce qu'il a réussi à faire la saison dernière en aidant l'équipe à se qualifier pour l'Europe, avec un collectif pas nécessairement aussi fort que Bruges et son concurrent Vanaken, je trouve que Mbokani le mériterait. Plus que Vanaken qui, certes, confirme, a gagné sa place en équipe nationale, a livré quelques prestations intéressantes en Ligue des Champions, donc qui a aussi des atouts. Mais je trouve que Mbokani, tant pour son année que pour l'ensemble de sa carrière (même si cela ne doit pas jouer dans le vote, normalement) le mériterait".

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK