Son nouveau rôle de consultant, son avenir et son agent: Hein Vanhaezebrouck fait le point dans La Tribune

La Tribune a accueilli un nouveau consultant ce lundi: Hein Vanhaezebrouck. L'ancien entraîneur de la Gantoise et d'Anderlecht sera de temps en temps sur le plateau le lundi pour donner son avis sur le football belge avec l'expertise qu'on lui connaît.

Pour l'instant, il se plaît dans ce rôle. "Pour le moment, je prends mon temps en tant qu'analyste et chroniqueur" indique le Belge, qui ne semble pas extrêmement pressé de retrouver les bords de terrain. "Je fais les choix de mes enfants aussi. Mes enfant deviennent grands et c'est pas plus mal que je sois à la maison. Je ne suis pas pressé de trouver un club. Je verrai bien."

"Je ne crois pas que je vais retourner dans un club cette année-ci, même si une belle opportunité arrive" enchaîne Hein Vanhaezebrouck. "Je vais faire le boulot que je fais pour le moment et on verra après." Pourtant, il a eu certaines opportunités ces derniers mois, mais aucune ne l'a complètement satisfait. "Il y a des propositions intéressantes. Certaines intéressantes financièrement mais pas sportivement. Pour moi, il faut que cela soit les deux. Les propositions n'étaient pas assez intéressantes pour les prendre."

Cela pourrait être à Watford, Nantes ou Udinese? (NDLR: des clubs où son agent, Mogi Bayat, a ses entrées). "Mon agent a toujours été correct avec moi" explique l'entraîneur belge. "Je ne crois pas que je vais travailler avec l'un de ces clubs "amis". Et je ne prends pas toujours les joueurs qu'il a dans son portefeuille. Il le sait bien. Je travaille de manière indépendante, avec mes idées."

Il y a un poste qui risque d'être libre d'ici un an, c'est celui de sélectionneur national de la Belgique, le contrat de Roberto Martinez se terminant après l'Euro 2020. Est-ce que cela l'intéresse? "C'est encore loin..." répond modestement Hein Vanhaezebrouck.

Ancien entraîneur d'Anderlecht, il a côtoyé Herman Van Holsbeeck, interpellé la semaine dernière. Mogi Bayat, son agent, avait aussi beaucoup d'influence au Sporting à cette époque. "J'ai toujours eu des relations correctes avec eux" explique franchement Hein Vanhaezebrouck. "Je ne me suis jamais mêlé des transferts du point de vue financier. Je disais simplement les joueurs que je voulais. Comme cela se fait, combien il est payé, je ne m'en occupais pas."

"Je n'ai jamais payé une commission à qui que ce soit. Je n'ai jamais payé un euro à aucun agent. Je n'ai signé de contrat avec personne. Je suis déçu de ce qu'il se passe dans le football. Je suis déçu pour le football. Maintenant il faut attendre les décisions de justice" termine le nouveau consultant de la RTBF.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK