Simon Mignolet, Monsieur 90%, l'investissement payant du Club

Simon Mignolet
Simon Mignolet - © KURT DESPLENTER - BELGA

L’effectif du Club de Bruges a subi un sérieux lifting cet été. Le départ de Wesley, Denswil, Danjuma ou Nakamba ont été parfaitement compensés par les arrivées d’Okereke, Deli, Tau ou Balanta. Mais le plus joli coup du mercato Blauw en Zwart se nomme certainement Simon Mignolet.

Au-delà du buzz médiatique, ce transfert est surtout une énorme plus-value sportive. Bart Verhaeghe a consenti un sérieux effort financier pour rapatrier le Diable rouge, tout frais vainqueur de la Ligue des Champions. Quelques mois plus tard, l’homme d’affaires se félicite certainement de son investissement.

Big Si s’impose comme le N.1 indiscutable à un poste où le Club a énormément tâtonné ces dernières années. Le Trudonnaire apporte de la sérénité et de l’expérience dans son rectangle. Il est aussi extrêmement performant. Il s’affirme comme le meilleur gardien de la Pro League… et de loin.

En championnat, Mignolet n’a encaissé que trois buts et ce mercredi il a gardé le zéro pour la septième fois en dix rencontres. Avec quatre buts concédés (Horvath a débuté la saison), le Club affiche largement la défense la plus imperméable de l’élite. Et Mignolet y contribue largement comme le démontrent les statistiques des 12 premières journées établies par Gracenote, relayées par Sporza.

On l’a dit seuls Heynen, Chadli et Bastien ont réussi à passer le "mur Mignolet". Au total, il a subi 30 tirs en championnat, soit 90% de ballon stoppés. A ce petit jeu, il devance largement Sammy Bossut (Zulte-Waregem, 78% d’arrêt), Arnaud Bodart (Standard, 72%), Jean Butez (Mouscron, 72%) et Yannick Thoelen (Malines, 71%).

Au niveau des "expected goals" (stat qui évalue la probabilité de marquer en fonction de l’endroit du tir), Mignolet survole également la concurrence. En 9 rencontres, le gardien de Bruges s’est donc retourné à trois reprises alors qu’il aurait "dû" encaisser 8.7 buts (les fameux expected goals). Il présente donc un différentiel de -5.7. Dans ce classement particulier, il est suivi par Daniel Schmidt (Saint Trond, différentiel de -3.6), Jean Butez (Mouscron, -3.6), Sammy Boussut (Zulte-Waregem, -2.3) et Hendrik van Crombrugge (Anderlecht, -1.5).



 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK