Salaires en Pro League : Anderlecht et le Standard largement au-dessus de la moyenne

Adrien Trebel
Adrien Trebel - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Lundi, l’Union Belge de Football révélait que les pertes totales des clubs professionnels belges s’élevaient à 87 millions d’euros. Parmi les mauvais élèvent figurent Anderlecht (25,8 millions) et le Standard (8,5 millions), deux clubs qui dépensent énormément en termes de salaires payés aux joueurs.

Des salaires qui ne font qu’augmenter, comme le souligne Het Nieuwsblad ce mercredi dans ses pages. Le quotidien flamand a épluché les comptes des équipes de Pro League et a remarqué qu’en l’espace de deux ans le total des salaires des joueurs de Pro League avait augmenté de 50 millions. La pression salariale qui pèse sur les clubs est aujourd’hui de 76% tandis que dans une entreprise saine, celle-ci tourne autour de 50%.

Avec une moyenne de 338.007€ bruts par saison, le footballeur de Pro League gagne trop. Comme nous l’évoquions, c’est Anderlecht qui dépense le plus pour les salaires de ses joueurs avec une moyenne de 546.446€ bruts par joueur. Les Bruxellois sont suivis de près par le Standard (518.785€) et par Bruges (517.806€), un club qui peut en revanche se le permettre et qui présente un bénéfice de 11,1 millions d’euros.

Les autres clubs qui restent au-dessus de la moyenne sont Genk (453.119), Zulte Waregem (437.981) et Gand (389.759). Charleroi, 8e club dans ce classement, ne dépense "que" 297.844 €. Bien moins que des Ostendais endettés et 7e de ce classement avec 328.322€ payés en moyenne. Les moins bons payeurs sont Waasland-Beveren (175.463), Mouscron (169.660) et Malines (133.519).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK