Le Standard conclut son année par un partage spectaculaire mais décevant à Saint-Trond

Dans le cadre de la 21e journée du championnat belge, le Standard de Liège a concédé un partage sur la pelouse synthétique de Saint-Trond (2-2). En supériorité numérique, les hommes de Jankovic ont mené au score, grâce à un but de Trebel, qui a laissé son brassard de capitaine à Scholz, mais ont laissé les Trudonnaires revenir dans la partie, notamment suite à l'exclusion de Laifis. Belfodil sauvera finalement un point.

Le Standard termine cette année 2016 à la huitième position, à trois longueurs du top 6. Le STVV est 12e.

Les buts : 47’ Trebel (0-1), 73’ Ceballos (1-1), 78’ Boli (2-1), 80’ Belfodil sur pen (2-2).

Le résume de la rencontre :    

Saint-Trond se retrouvait à onze contre dix après seulement 13 minutes de jeu, Bagayoko recevant un carton rouge pour une semelle sur Raman. Le Standard ne profitait pas vraiment de sa supérioirité numérique, se montrant trop peu précis devant le but. Les Canaris, de leur côté, portaient plusieurs fois le danger dans le camp liégeois, sans toutefois parvenir à ouvrir le score: 0-0 à la mi-temps.

Les Rouches se montraient plus entreprenants au retour des vestiaires. Trebel, qui a dû céder son brassard de capitaine à Scholz, ouvrait le score à la 47e minute. Servi par la gauche par Dossevi, le Français décochait une jolie frappe des 20 mètres qui ne laissait aucune chance à Pirard.

Ce but ne mettait pas le Standard à l'abri. Boli alertait Hubert à deux reprises coup sur coup (66, 69e). Le but trudonnaire était dans l'air, il tombait à la 73e et était signé Ceballos, d'un tir dévié des 25 mètres.

Les deux équipes se retrouvaient à dix contre dix à la 77e, Laifis étant exclu pour une faute sur Boli. Sur le coup franc consécutif à la faute, Peeters trouvait Boli, qui trompait Hubert de la tête pour porter le STVV aux commandes: 2-1.

Les Canaris ne menèrent pas longtemps. La minute suivante, le Standard héritait d'un penalty pour une faute de main de Djené, et Belfodil ramenait l'égalité au marquoir. Le Standard poussait en fin de match mais le score ne changeait plus.

Le Standard, qui n'a gagné qu'une fois en déplacement cette saison, pointe au 8e rang avec 31 points. Saint-Trond occupe la 12e place avec 20 points.

Les infos d'avant-match :    

La fin d’année est compliquée pour le Standard. Actuellement huitièmes au classement, les Rouches doivent impérativement engranger un maximum de points pour continuer à espérer accrocher une place qualificative pour les PO I. En manque de régularité, les hommes de Jankovic cherchent encore leur équilibre. Face à Saint-Trond, 13ème, l’objectif des Liégeois sera donc de finir l’année sur une bonne note et de partir en stage hivernal l’esprit quelque peu apaisé.

Attention toutefois aux protégés de Leko qui se sont bien repris en ce mois de décembre malgré la défaite face à Waasland-Beveren lors de la journée précédente. Alors qu’ils n’avaient goûté que deux fois au succès lors des 16 premières journées, les Canaris ont pris 9 points sur 12 possibles lors des quatre derniers matches de championnat.

Le coach liégeois récupère Fai, qui a purgé ses deux matches de suspension et fait son retour dans le onze de base, mais doit se passer des services d’Elderson, malade, de Cissé, blessé au dos, de Soares, également à l’infirmerie, et d’Andrade, suspendu.

Fai est aligné à gauche, Goreux à droite. Enoh forme le duo de l’entrejeu avec Trebel. Nous vous l’annoncions en début de soirée : le capitaine liégeois est privé du brassard de capitaine ce mardi. Ce privilège revient à Scholz, vice-capitaine jusqu'ici. Le quatuor offensif, Raman-Belfodil-Edmilson Jr-Sa, est maintenu. Dossevi prend place sur le banc.

Dans l’autre camp, Leko poursuit avec un 5-3-2. Les deux pointes restent Boli et Proschwitz.

Les compositions :

Saint-Trond : Pirard - Bagayoko, Kotysch, Fernandes, Djené, Ceballos - Gerkens, Peeters, De Petter - Boli, Proschwitz
Standard : Hubert - Fai, Scholz, Laifis, Goreux - Enoh, Trebel - Raman, Belfodil, Edmilson Jr - Sa

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK