Première défaite du Standard face à un Saint-Trond très réaliste

Le Standard s’est incliné 2-1 à Saint-Trond cette après-midi, il s’agit de sa première défaite cette saison. Dans une première mi-temps stérile, les Trudonnaires ont donné une véritable leçon de réalisme aux Rouches avec deux occasions… deux buts (De Bruyn 29’, Masoudi 37’). La deuxième période a été plus rythmée. La montée au jeu de Paul José M’Poku a fait du bien aux Liégeois. Il a réduit le score sur penalty à la suite d’une faute de main dans le rectangle. Le Standard a ensuite joué avec son bonheur et joué de malchance. En tout, les Rouches ont touché les montants à trois reprises. Carcela a reçu deux cartons jaunes (le deuxième à la 96ème minute) il a donc été exclu. Un jour sans pour le Standard, tout l’inverse de leur adversaire du jour qui a marqué ses premiers buts de la saison et ses premiers points. Le Standard a quant à lui encaissé ses premiers buts et perdu ses premiers points… 

Résumé de la rencontre :

Les vingt premières minutes sont très peu animées des deux côtés. Lestienne tente une frappe des 25 mètres, mais Schmidt plonge et repousse.

La rencontre s’emballe ensuite petit à petit. Une occasion de chaque côté avant que Saint-Trond n’ouvre le score en contre. De Bruyn est à la conclusion, il inscrit le premier but de la saison pour son équipe, c’est aussi le premier but encaissé par le Standard. Les Rouches qui sont fort imprécis en zone décisive. Alors que Saint-Trond fait preuve d’une efficacité assez incroyable.

Les Trudonnaires inscrivent le 2-0, huit minutes après le premier, c’est Masoudi qui double la mise. A la base de ce but, une perte de balle de Cimirot… Le laxisme liégeois est un peu inquiétant. Le Standard tente de réduire le score avant la mi-temps, mais n’y arrive pas. Il devra "se refaire" en deuxième période.

Une seconde mi-temps équilibrée, rythmée. Après un peu plus de dix minutes de jeu le Standard obtient un penalty pour une faute de main. M’Poku, monté au jeu quatre minutes plus tôt, le transforme. Le Standard se relance dans la rencontre.

Et Lestienne trouve le poteau, c’est déjà la deuxième fois pour le Standard cette après-midi… A ce manque de chance s’ajoute la très bonne performance du gardien trudonnaire, Daniel Schmidt. Mais il y a "un mieux" côté rouche depuis la montée au jeu de Paul-José M’Poku.

Le Standard pousse, mais touche encore le montant, par Emond cette fois. Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Et on continue dans cette lignée avec un sauvetage d’Endo in extremis à cinq minutes de la fin alors que Cop pensait avoir égalisé.

Les Rouches y croient jusqu’au bout d’autant qu’il y a huit minutes de temps additionnel…

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK