Mazzu meilleur entraîneur, Kalinic et Onyekuru récompensés

Mazzu meilleur entraîneur, Kalinic et Onyekuru récompensés
4 images
Mazzu meilleur entraîneur, Kalinic et Onyekuru récompensés - © Tous droits réservés

Felice Mazzu a reçu le prix d'entraîneur de l'année des mains du sélectionneur national Robert Martinez mercredi lors du 64e Gala du Soulier d'Or au Palais 12 du Heysel à Bruxelles. Le coach de Charleroi est récompensé pour son travail depuis plusieurs années à la tête des Zèbres.

Il a totalisé 335 points et s'impose largement face à ses collègues Ivan Leko (Saint Trond et FC Bruges, 218 pts) et René Weiler (202 pts), champion avec Anderlecht avant d'être limogé.

Le technicien carolo avait déjà reçu le Prix Raymond Goethals en décembre dernier. A noter qu'il a adressé ses remerciements en Néerlandais. "Ce n'est pas un prix individuel mais un prix collectif", a déclaré Felice Mazzu après avoir reçu son prix. "Merci à ma famille, à la direction du Sporting, aux joueurs, aux staffs technique et médical et au fantastique public".

Débarqué sur la pointe des pieds à Charleroi en 2013, Felice Mazzu a grandi et s'est affirmé en même temps que le club carolo s'est structuré. Il a conduit les Zèbres en play-offs 1 à deux reprises (2014-2015, 2016-2017) lors des trois dernières saisons et a ramené le club en Coupe d'Europe. Son Sporting occupe actuellement la deuxième place en championnat.

Onyekuru élu Espoir de l'année

Henry Onyekuru a décroché le premier trophée de la soirée et a été élu meilleur espoir de l'année 2017. Avec 219 points, l'attaquant, auteur de 22 buts sur l'année civile, a devancé Hassane Bandé (Malines, 162 pts) et Landry Dimata (ex-Ostende, 128 pts). Le Nigérian, qui succède à Leon Bailey, s'est révélé sous les couleurs d'Eupen avant de confirmer avec Anderlecht. Actuellement blessé, il n'était pas présent et a envoyé ses remerciements via une vidéo tournée dans les installation d'Everton (le club auquel il appartient). C'est Leander Dendoncker qui est venu chercher le prix de son co-équipier.

Meilleur gardien, la confirmation Kalinic

Lovre Kalinic est le meilleur gardien de Pro League en 2017. Le portier de La Gantoise, débarqué en Belgique il y a un an, avait déjà été honoré lors du gala du footballeur pro en mai dernier.

Avec 305 points, le Croate de 27 ans a assez largement devancé et Frank Boeckx (196 pts), champion avec Anderlecht avant de céder sa place à Matz Sels, et Nicolas Penneteau (149 pts), très régulier avec Charleroi. Le Buffalo, 2m01 sous la toise, a enregistré 9 clean-sheets cette saison.

Kalinic succède au palmarès à Français Ludovic Butelle, l'ancien gardien du FC Bruges, parti à Angers.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK