Quel visage pourrait avoir Anderlecht la saison prochaine ?

Kara, Najar, Roef, Teodorczyk et Tielemans
2 images
Kara, Najar, Roef, Teodorczyk et Tielemans - © Belga Image

Le Sporting d’Anderlecht occupe, à quatre journées de la fin du championnat, la première place de la Pro League. Le 34e titre mauve se profile pour les hommes de René Weiler, qui doivent encore accueillir Zulte Waregem, se déplacer au Club de Bruges, visiter le Sporting de Charleroi puis recevoir le KV Ostende. La vision de l’entraineur suisse semble visiblement fonctionner au RSCA, qui affiche par ailleurs un quart de finale de l’Europa League (élimination par Manchester United).

"A certains moments, il a protégé ses joueurs. A d'autres, il a été dur avec eux. Mais je crois que la presse a été sévère avec lui parce qu'il est le meilleur dans tous les domaines (phases arrêtées, sur jeu posé ou en reconversion rapide).  Il a les meilleures stats. Il a fait d'Anderlecht une équipe complète. Ce fameux football champagne peut manquer. Mais on arrive en fin de saison, il va être champion", soulignait Benjamin Nicaise, consultant RTBF, sur le plateau de la Tribune la semaine dernière. "Il a insufflé une mentalité de vainqueur qui n'était plus là depuis trois saisons. Le foot champagne, c'est terminé. Il a amené un football total. Il a imprimé une griffe germanique à cette équipe qui est largement au-dessus du lot cette saison", soulignait lui Philippe Albert.

A son arrivée, Weiler avait "nettoyé" le vestiaire. Le mercato mauve avait été très agité et le prochain pourrait s’avérer du même acabit. Projetons-nous dans quelques semaines, ligne par ligne.

Les gardiens :

Silvio Proto poussé vers la porte de sortie anderlechtoise, c’est Davy Roef qui s’est installé entre les perches du RSCA. Le timide portier n’a pas connu la réussite escomptée et a filé vers le Deportivo La Corogne en janvier. Ruben Martinez a fait le chemin inverse mais les deux prêts se termineront dès la fin de l’exercice en cours. Frank Boeckx a lui par contre saisi sa chance à 100%. Le keeper rassure sa défense et pourrait rester dans la cage du Sporting pour la saison 2017-2018. Mais Mile Svilar, 17 ans, pousse pour obtenir du temps de jeu. Roef ne devrait probablement pas faire de vieux os dans la capitale bruxelloise. John van den Brom, ancien coach d’Anderlecht et actuellement à l’AZ, voudrait s’attacher ses services.

La défense :

Passé professionnel en 2001 au RSCA, Olivier Deschacht, dont le contrat arrive à son terme en juin, vit plus que vraisemblablement la fin de son parcours chez les Mauves, à 36 ans. Kara aussi… mais pour une logique différente. Le défenseur sénégalais, arrivé au RSCA en août 2015, est particulièrement courtisé en Angleterre. C’est probablement une raison pour laquelle Anderlecht s’est offert définitivement les services d’Uros Spajic, défenseur initialement prêté par Toulouse. Bram Nuytinck, qui a signé en Belgique en 2012, devrait aussi rester.

Le milieu :

A l’image du défenseur Kara, un médian devrait plus que certainement quitter le club mauve : Youri Tielemans. Le Diable rouge de 19 ans plait à l’Europe entière, tout particulièrement à Monaco, et affiche des statistiques attractives cette saison (13 buts et 12 assists en Pro League). Ce départ devrait coïncider avec une prolongation de l’aventure anderlechtoise pour Leander Dendoncker. Le RSCA ne veut pas perdre ses deux perles belges en même temps même si la direction a engagé Adrien Trebel en prévision des prochaines périodes de transferts.

Brillant en Europa League, Frank Acheampong pourrait aussi quitter notre compétition tandis qu’Andy Najar, dont le contrat expire en juin 2018, pourrait suivre la même trajectoire que le vivace ghanéen. Diego Capel, qui avait rejoint les Mauves pour deux ans, n’a pas convaincu. Massimo Bruno retournera lui vers Leipzig, son club propriétaire actuellement deuxième en Bundesliga.

L'attaque :

28 réalisations toutes compétitions confondues en l'espace de 41 rencontres : Lukasz Teodorczyk affole les marquoirs depuis son arrivée dans le club de la capitale. L’attaquant polonais, dont Anderlecht a levé l’option pour un montant légèrement inférieur à 5 millions d’euros, a braqué tous les objectifs vers lui. Plusieurs grosses cylindrées, comme Liverpool, WBA, Sunderland, le Milan AC ou West Ham, sont sur les rangs pour un transfert qui pourrait dépasser les 15 millions d’euros. Seul hic : le robuste avant n’a pas encore marqué durant les PO1. Isaac Kiese Thelin, auteur d’un but, l’importantissime au Zenit en Europa League, retournera lui chez les Girondins de Bordeaux.

Et quid des arrivées ?

Peu de noms filtrent au sujet des arrivées futures. Comme la Coupe du monde 2018 en Russie se profile à l’horizon, des éléments belges pourraient venir se relancer dans notre compétition. On pense à des joueurs qui doivent prester pour se montrer, comme Christian Kabasele, Jason Denayer ou Laurent Depoitre par exemple.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK