Quand les attaquants du Club de Bruges marquent… le pas !

Quand les attaquants du Club de Bruges marquent… le pas !
Quand les attaquants du Club de Bruges marquent… le pas ! - © BRUNO FAHY - BELGA

En début de saison, le Club de Bruges a multiplié les scores amples. Un 6-0 face à Saint-Trond, 0-5 sur la pelouse du Club Malinois, 4-0 face à La Gantoise et le même score lors de la réception de Zulte-Waregem le 26 décembre. La date n’est pas anodine au final. Il s’agit du dernier match qui a vu un attaquant du Club de Bruges marquer un but. Okereke avait signé le doublé pour permettre au Club de prendre le large.

Aujourd’hui, Okereke n’est plus titulaire. Il est souvent décrié et pourtant, il en est à 9 buts marqués (en 20 matches) en championnat depuis le début du championnat. Pas mal pour un joueur qui ne botte pas les penalties. Mais cela reste insuffisant. Dans la foulée de ce dernier gros résultat, le Club a, paradoxalement, moins scoré. Trois victoires en 6 matches. A chaque fois avec un seul but d’écart (1-2 à Anderlecht, 1-0 face à l’Antwerp, 1-2 à Zulte Waregem). Avant janvier, les Brugeois marquaient 2,04 buts de moyenne par match. Sur les 7 rencontres disputées en janvier, la moyenne a chuté à 1,14 buts par match. En clair, les attaquants du Club de Bruges ne marquent plus. Même Mechele s’en est mêlé en chipant un but à Michael Krmencik lors du déplacement à Zulte Waregem.

Plus sérieusement, le Club possède toujours la meilleure attaque avec 51 buts comme Gand. Mais depuis le 26 décembre, ses buteurs se nomment Vanaken, Rits, Deli et Ricca. Dennis n’a plus marqué depuis le 22 decembre et Tau est muet depuis le 15 décembre. Diagne ne jouera plus sous la vareuse brugeoise et Vossen est parti …marquer pour le compte de Zulte Waregem. Une grande équipe se mesure aussi à l’efficacité de son puncher. Or à Bruges, la crise de confiance guette. Voilà pourquoi Charles De Ketelaere, milieu offensif de formation, est essayé plus haut. A l’échelle belge, cette crise de confiance ne devrait pas trop être préjudiciable aux Brugeois. S’ils veulent briller contre Manchester par contre…

Mais bon, in fine, tout pourrait bien se mettre pour les Gazelles. Avant Manchester, le Club reçoit samedi Waasland-Beveren qui a pris 50 buts depuis le début de la saison. L’occasion est belle pour permettre aux attaquants brugeois de retrouver un semblant d’efficacité (et de confiance) avant le sprint final.

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK