Proto : "Pas normal d'encaisser autant"

"Notre première période a été terrible. Ce n'était pas bon", concède Olivier Deschacht."En deuxième mi-temps, on était très fort. On s'est créé 6-7 occasions franches. On a donné trois buts à Zulte Waregem sur phases arrêtées. C'est un point qu'on doit travailler."

L'entrée au jeu d'Aleksandar Mitrovic est un des points positifs de cette rencontre. Passeur précis, conservation du ballon et présence physique, le Serbe a déjà montré une partie de son talent. "Il a conservé le ballon pour deux. C'était presque une attaque à lui tout seul. Il a donné deux assists. Je pense que les buts vont venir. C'est un joueur fantastique."

"Mon exclusion? Il court sur mon bras. Je ne le vois pas arriver. L'arbitre peut siffler ou ne rien faire. Il me donne une deuxième carte jaune. C'est comme ça."

Si les Mauves affichaient la meilleure défense la saison dernière, ils ont perdu leur assurance. En six journées, Silvio Proto s'est déjà retourné à dix reprises. "C'est bizarre. Surtout qu'on a quasiment la même défense que l'an passé. L'année dernière, on n'a jamais encaissé plus de trois buts. Depuis le début du championnat, on a déjà pris une fois trois goals et une fois quatre. Ce n'est pas normal d'encaisser autant", confirme le gardien du Sporting.

Anderlecht semble particulièrement fébrile sur phases arrêtées. Trois des quatre buts du Essevee sont venus de ce type d'action. "Et s'ils avaient été plus précis, ils auraient pu en marquer d'autres. Il n'y avait pour ainsi dire pas de marquage aujourd'hui. Je suis aussi déçu parce que j'arrête un penalty et que sur l'action qui suit, ils inscrivent un but qui pour moi n'est pas valable. La règle dit que la balle doit avoir franchi entièrement la ligne. Et je suis sûr et certains que ce n'est pas le cas".

M. Weynants avec B. Deceuninck

Zulte Waregem-Anderlecht: le résumé JT

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK