Proto : "J'ai joué un des matches les plus importants de ma carrière"

Anderlecht, appliqué et concentré, a mis fin à un mois sans victoire en dominant Courtrai (3-0). Les joueurs ont peut-être aussi sauvé la tête de Besnik Hasi. Silvio Proto et Kara Modji ont clairement affiché leur soutien à leur entraîneur à l'issue de la rencontre.

"J'ai joué un des matches les plus importants de ma carrière. On savait que le coach était sous pression. On était tous sous pression. On voulait absolument gagner pour arriver en play-offs avec de la confiance. C'est pour ça qu'on était aussi concentré. On a bien commencé le match. On était dur dans les duels. Je pense qu'on a concédé deux occasions de buts à Courtrai. On a fait le match qu'il fallait", affirme le gardien du Sporting.

"C'est la victoire qu'on attendait", confirme le défenseur sénégalais. "On a maitrisé le match et ont a pris les trois points ce qui était très important pour nous. A Anderlecht, il y a toujours de la pression. En tant que footballeur professionnel on doit être capable de la gérer. Quand les résultats ne sont pas bons, c'est normal que les gens nous critiquent. Il est temps qu'on soit unis comme une famille, comme une équipe. Besnik Hasi a toujours été là pour nous protéger. Je pense qu'il est temps que, nous les joueurs, on assume nos responsabilités. Pourquoi toujours viser le coach. Nous sommes les acteurs. Dans les moments difficiles on a besoin de tout le monde".

"Quand tu fais 1/9 et que tu as joué contre Beveren et Mouscron, tu sais très bien que tu es sous pression. Le club n'a pas besoin d'en remettre une couche. Les joueurs devaient réagir. Ils l'ont fait positivement. On a pressé vers l'avant dès le début. On a trouvé la faille à chaque fois en début de mi-temps (via Okaka et Acheampong, ndlr). On a contrôlé après la pause - même à dix - et on a marqué au bon moment. L'envie et la qualité de jeu étaient là", se réjouit Besnik Hasi.

Plus qu'une certaine fébrilité sur phases arrêtées, Hasi regrette la carte rouge de Stéphane Badji. Le Sénégalais sera suspendu pour le premier match des play-offs. Une absence qui s'ajoute à celle de Steven Defour et limitera donc les choix de l'entraîneur bruxellois au milieu de terrain. Il espère par contre récupérer Leander Dendoncker.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK