Pro League : Un Standard malheureux s’incline à Malines et dit adieu à l’Europe (3-1)

Déjà battu par Malines à domicile ce jeudi (1-2), le Standard n’a pu faire mieux ce dimanche après-midi. Les Rouches se sont inclinés 3-1 sur la pelouse du KV et peuvent d’ores et déjà dire adieu à l’Europe. Rob Schoofs s’est offert un doublé alors que Maryan Shved a mis fin aux espoirs liégeois en inscrivant le deuxième but des siens avant l’heure de jeu. Jackson Muleka, pour l’honneur, a réduit le score en fin de partie. Au classement, Malines est 1er des play-offs 2 avec 34 points. Dernier avec 28 points, le Standard est éliminé de la course européenne.

En effet, la première place est inaccessible pour les Rouches puisqu’il faudrait qu’ils réalisent un 6 sur 6 et que dans le même temps, Malines et Gand perdent leurs 2 matches. Ce qui est impossible vu que les deux équipes s’affrontent lors de la dernière journée.

Le résumé de la rencontre :

Le Standard aurait sûrement rêvé d’un meilleur début d’après-midi. En avant-match, Mbaye Leye annonce l’indisponibilité de Nicolas Raskin, blessé au genou la veille, et à quelques minutes du coup d’envoi, Selim Amallah, touché au dos, cède sa place à Maxime Lestienne.

Le début de rencontre est à l’avantage du KV et c’est logiquement que Rob Schoofs ouvre le score dès la 13e minute de jeu à la suite d’un bon pressing malinois. Esseulé, Schoofs croise sa frappe et trompe Arnaud Bodart (1-0, 13’). Les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour les Liégeois puisque sur le but, le portier du Standard se blesse à la tête après un contact avec Moussa Sissako et est obligé de quitter le terrain. Jean-François Gillet, 41 ans, remplace Arnaud Bodart.

Entre-temps, Jackson Muleka a l’occasion de remettre les deux équipes à égalité mais l’attaquant se troue complètement (1-0, 17’). Nikola Storm veut en profiter pour alourdir le score mais Gillet se couche bien.

Alors que les Malinois contrôlaient tranquillement les échanges, le Standard se réveille et se procure les meilleures possibilités notamment via Michel-Ange Balikwisha qui trouve le poteau de Yannick Thoelen en fin de première période (1-0, 44’).

Au retour des vestiaires, Shamir monte au jeu à la place du jeune Delferriere, averti très tôt dans le match. Et ce changement aurait pu s’avérer directement payant. Après une énorme occasion manquée de la part de l’Ukrainien Shved pour Malines, Shamir, à la réception d’un centre de Samuel Bastien, place sa tête sur le poteau (1-0, 51’).

Pas de chance pour le Standard qui 5 minutes plus tard va encaisser le but du 2-0. Lancé sur le flanc droit, Ferdy Druijf centre au deuxième poteau pour Maryan Shved qui croise parfaitement sa frappe en un temps. Gillet est battu (2-0, 56’).

Mené au score, Leye décide de changer… sa défense. Vanheusden et Dussenne montent à la place de Laifis et Sissako. Peu de temps après, c’est le joker de luxe Mehdi Carcela qui remplace Lestienne.

Mais c’est trop tard pour le Standard. Noé Dussenne, sur le terrain depuis quelques minutes perd la balle près de son rectangle et Rob Schoofs en profite pour inscrire un doublé (3-0, 71’).

En fin de rencontre, Jackson Muleka réduit le score de la tête (3-1, 89’). Dans les arrêts de jeu, comme un symbole, le Standard trouve le poteau de Thoelen pour la… troisième fois de la partie. Cette fois, c’est Nicolas Gavory qui touche la latte sur une superbe volée des 25 mètres. Score finale : 3-1 !

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK