Pro League - Raskin : "Je suis persuadé que si on reste à 11, on ne perd jamais ce match et on aurait même pu le gagner"

Le Standard s'est incliné face à Anderlecht ce dimanche (0-1). Rapidement réduits à dix, les Liégeois n'ont jamais pu lutter à armes égales avec les Mauves. Nicolas Raskin est tout de même satisfait de la mentalité affichée par ses équipiers : "Je pense qu’on n’a pas à rougir de notre prestation. Je suis persuadé que si on reste à 11, on ne perd jamais ce match et on aurait même pu le gagner. Même à 10, avec nos supporters, les dix dernières minutes auraient été très chaudes pour eux. A 9 ça devenait très compliqué".

Le groupe liégeois n'en veut pour autant pas au jeune Al-Dakhil, auteur d'une erreur technique qui a amené son exclusion : "Ça change les plans mais on n’en veut pas à Ameen. Contre Seraing, c’est lui qui nous sauve en arrêtant la balle sur la ligne à la dernière seconde. Il est jeune comme nous. J’ai aussi fait des erreurs l’année passée. Hugo en a fait aussi. C’est comme ça qu’on apprend".

En début de seconde période, les Rouches ont semblé retrouver leurs esprits et sont revenus avec plus d'agressivité : "La mi-temps nous a fait du bien pour nous remettre tactiquement. Parce qu’on a dû vite s’adapter pendant le match. Le coach nous a dit de rester tous ensemble et qu’il croyait en nous et qu’on devait aussi croire en nous".

A titre personnel, Raskin a peut-être réalisé sa meilleure performance. Agressif, précieux dans le pressing et à la récupération, le jeune milieu de terrain s'est bien senti sur la pelouse de Sclessin ce dimanche : "Comme je l’ai déjà dit, je préfère jouer dans le centre du terrain et là le coach m’a fait confiance pour jouer au centre après la carte rouge et j’ai essayé de faire de mon mieux".

Il faut dire que pour lui, le Clasico signifie vraiment quelque chose de très important : "Je viens du Standard, je viens de Liège. Je sais ce que c’est un Clasico et on avait vraiment à cœur de le gagner ce match pour enchainer après Seraing. Malheureusement, les circonstances du match ont fait qu’on a eu tout contre nous aujourd’hui".

Il reste désormais au Standard à relever la tête le week-end prochain avec la réception de Saint-Trond.


►►► À lire aussi : Pro League – Kompany : "On a géré le match défensivement, on n’a pas laissé le Standard être dangereux"


 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK