Pro League – Kompany : "On a géré le match défensivement, on n’a pas laissé le Standard être dangereux"

Anderlecht s’est imposé sur la pelouse du Standard (0-1) dans le premier Clasico dans un stade plein depuis quelque temps. Les joueurs mauves ont d’ailleurs été communier avec leur supporter après un petit message de Vincent Kompany dans le rond central qui leur a dit de profiter du moment comme il l’a expliqué au micro d’Eleven Sports : "La vie est remplie de moment de m… e, il faut certainement profiter de ces moments-là. Qu’il aille tout de suite savourer avec les supporters et qu’ils retiennent ce moment parce qu’on passe souvent à travers des moments difficiles dans la vie et on traverse parfois ces moments-ci sans réaliser. Ils doivent savourer".

Pourtant, il n’y a pas eu d’effusion de joie après le match du côté de l’entraîneur bruxellois : "J’avais peut-être déjà le prochain match en tête. En même temps comme je dis, pendant le match je le vis avec émotion et s’il y a un but je peux courir sur le terrain. Mais après le match, je laisse ce plaisir aux joueurs et à eux de savourer avec les supporters. Pour moi, le travail est bien fait, on a donné du plaisir aux supporters et on peut passer au prochain match. Jeudi on joue contre La Gantoise, ça ne va pas être un adversaire facile".

Rapidement réduit à dix, le Standard, poussé par ses supporters, a tenté par moments de revenir dans la rencontre mais Vincent Kompany n’a jamais senti son équipe en difficulté : "Je pense qu’il faut un peu mesurer les mots. C’est vrai qu’il y a eu des situations avec rentrée en touche après rentrée en touche et puis des corners, des coup francs dans des situations dangereuses. A ce moment-là c’est vrai qu’on perd un peu le contrôle de la situation. Mais je pense que dans le jeu en général on n’a concédé aucune occasion. Mais gérer le match dans le sens où on garde le ballon puis on cherche la profondeur, on joue entre les lignes et sur les contres on est efficace, ça, on ne l’a pas fait. Mais on a géré le match défensivement, on n’a pas laissé le Standard être dangereux. Je pense que la physionomie du match a changé avec le carton rouge et à ce niveau-là, on gagne 0-1 et on ne se fait pas de grosse frayeur non plus".

Il n’était cependant pas tout à fait satisfait de la gestion de la rencontre de ses ouailles : "Malgré ça, si ça avait été un match ouvert, j’aurais été plus inquiet mais ce n’était pas un match ouvert. C’est juste que techniquement, par moments quand on était vraiment au ballon dans des zones et des situations d’espaces, on faisait soit la mauvaise décision, soit le mauvais contrôle. Est-ce que c’est un peu la pression du match ? Est-ce que c’est le fait qu’on a perdu un peu ses repères ? Mais qui suis-je pour me plaindre de quoi que ce soit aujourd’hui ? Je pense qu’on aurait pu faire un match impeccable et perdre aujourd’hui ça n’aurait pas été ce qu’on voulait donc on est content avec le résultat et encore une fois on a été assez tranquille pendant le match et c’était important une fois que le Standard était à dix".

Il est également revenu sur la prestation de l’arbitre du soir, Mr. Laforge : "En général je ne suis pas celui qui fait des commentaires sur les arbitres donc voilà. Je n’ai pas encore revu les cartons rouges. Je pense que ce n’est pas facile de prendre des décisions ici. Et dans ce sens-là évidemment moi j’encourage mais je dois revoir le match, je ne sais pas vous dire. Il y a eu un match viril. Il y a eu des duels c’est sûr mais après c’est au corps arbitral de décider s’il y a rouge ou pas. Pour le reste, ça a été un match engagé mais pas un match qui a complètement dérapé non plus donc pour un arbitre dans un Clasico c’est déjà un succès".

Après la victoire face à Malines, Anderlecht enchaîne donc avec le Standard. Le début d’une série ? "On est toujours lancé jusqu’au prochain match quand on gagne", rigole le coach mauve.

Les Anderlechtois reçoivent La Gantoise jeudi pour rattraper leur match de retard.


►►► À lire aussi : Pro League - Raskin : "Je suis persuadé que si on reste à 11, on ne perd jamais ce match et on aurait même pu le gagner"


 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK