Pro League : Anderlecht s’impose dans un Clasico peu emballant au Standard, rapidement réduit à dix

Anderlecht s’est imposé sur la pelouse du Standard (0-1) dans un Clasico qui a encore une fois accouché d’une rencontre stérile et peu emballante. Refaelov a inscrit le seul but de la rencontre après 13 minutes alors que les Liégeois avaient été réduits à dix après seulement six minutes suite à l’exclusion d’Al-Dakhil.

Le résumé du match

Le match se complique d’entrée pour les Liégeois. Après six minutes, Ameen Al-Dakhil rate son contrôle et le ballon revient dans les pieds de Verschaeren. Le défenseur tente de récupérer sa bévue mais commet une faute. Le numéro 3 est dernier homme et est exclu.

La rencontre tourne au cauchemar à la 13e pour les Rouches. Refaelov fixe Siquet, élimine trop facilement Bastien et conclu du gauche dans le plafond. Les Mauves sont sur du velours.

La tête d’Harwood-Bellis est déviée par Ngoy vers son propre but et il faut un bon réflexe de Bodart pour empêcher le ballon de rentrer (16e).

Avec l’appui de son public les Liégeois tentent de rééquilibrer les échanges mais manquent de précision et ne sont évidemment pas aidés par leur infériorité numérique.

La rencontre perd en rythme et les Mauves ne tentent étonnamment pas de plier la rencontre.

Les Liégeois reviennent avec d’autres intentions en seconde période. Siquet centre de la droite pour Klauss qui coupe au premier poteau mais la reprise du Brésilien passe largement à côté (47e).

Le même Klauss récupère une mauvaise passe en retrait anderlechtoise et tente sa frappe de loin mais ça passe au-dessus (50e).

Anderlecht pense se mettre à l’abri à la 52e grâce à Refaelov mais le ballon était sorti des limites du terrain auparavant.

Gavory passe ensuite tout proche de marquer contre son camp en déviant un centre de la tête mais le ballon passe au-dessus.

Le Standard montre plus de volonté en seconde période et récupère des ballons plus haut sur le terrain. Anderlecht a, lui, les occasions de plier le match avec les espaces laissés par le Standard dans le dos de sa défense.

A la 64e, Kouamé se balade dans la défense du Standard mais se heurte à Bodart qui repousse en corner sa frappe.

Sclessin rentre dans un état d’ébullition dans le dernier quart d’heure pour pousser ses joueurs et Rafia met Van Crombrugge à contribution d’une belle reprise de volée sur un corner repoussé (75e).

Kouamé tente de venir refroidir les Liégeois mais sa frappe passe loin à côté après un joli effort individuel dans le rectangle. Quelques secondes plus tard, Raman galvaude une nouvelle opportunité en se heurtant à Bodart.

Le Standard va finir la rencontre à neuf. Fai, trop fougueux, vient s’essuyer les crampons sur la cuisse d’Olsson (82e).

Les Rouches prennent un sacré coup sur la tête alors qu’ils montraient de bonnes choses depuis une dizaine de minutes.

Anderlecht remporte le Clasico 0-1 grâce à un but de Refaelov sans avoir vraiment brillé. Les Mauves en supériorité numérique ont semblé se contenter de leur avantage d’un but et n'ont jamais réellement appuyé sur l'accélérateur. Les Rouches pas aidés par la rouge trop rapide d’Al-Dakhil et un coaching une nouvelle fois discutable de Mbaye Leye s’inclinent sans avoir vraiment pu combattre à armes égales.

Au classement, Anderlecht dépasse son adversaire du soir et est désormais 5e avec 13 points. Le Standard compte également 13 points mais un match de plus que les Mauves.


►►► À lire aussi : Football – Pro League : Malmené, Genk s’impose au forceps sur la pelouse de Saint-Trond grâce à Onuachu

►►► À lire aussi : Football – Pro League : Seraing s'écroule en fin de match et s'incline face à l'Antwerp


 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK