Pro League : Anderlecht partage à Eupen et court toujours après sa première victoire (1-1)

Eupen et Anderlecht se sont quittés dos à dos (1-1) ce samedi soir lors de la deuxième journée de Pro League. Les Mauve et Blanc ont ouvert le score contre le cours du jeu via Benito Raman qui a marqué son premier but sous la vareuse anderlechtoise (0-1, 39'). Une joie de courte durée puisque Jens Cools a remis les deux équipes à égalité dans la foulée (1-1, 45+1'). Avec ce partage, le Sporting obtient son premier point de la saison et court toujours après sa première victoire en championnat.

Le résumé de la rencontre :

Après la défaite concédée à domicile face à l’Union Saint-Gilloise (1-3), Vincent Kompany a procédé à différents changements. Exit le 442, l’entraîneur des Mauve et Blanc a privilégié un 343 pour affronter les Pandas. On note également le retour d’Hannes Delcroix dans le trio défensif, lui qui a été opéré du genou en mars dernier.

Les Eupenois sont les premiers à se créer des situations dangereuses. Dès la 2e minute, l’attaquant Smail Prevljak teste la vigilance d’Hendrik Van Crombrugge qui repousse la frappe du Bosnien. Peu après le quart d’heure, les Pandas repartent à l’attaque avec Julien Ngoy qui voit sa frappe contrer de justesse par Delcroix.

Les Anderlechtois n’y arrivent pas et c’est Stef Peeters cette fois qui se met en évidence mais son tir du gauche passe légèrement au-dessus du but (0-0, 27'). Cinq minutes plus tard, Van Crombrugge se remet au boulot et détourne une frappe de Konan N’Dri.

Malgré la domination eupenoise, c’est bien le Sporting qui va ouvrir le score. Sur un bon ballon de Michael Murillo, Francis Amuzu tente sa chance en un temps. Le gardien Abdul Manaf Nurudeen commet une petite erreur et ne parvient pas à détourner correctement le ballon. Benito Raman en profite pour pousser la balle au fond et ainsi inscrire son premier but sous le maillot anderlechtois (0-1, 39').

On pense alors qu’Anderlecht a fait le plus dur mais juste avant la pause, Eupen égalise via l’opportuniste Jens Cools (1-1, 45+1').

Et un et deux et trois poteaux

Discrets en première période, les Mauves remontent sur la pelouse avec de meilleures intentions. Murillo alerte Abdul Manaf Nurudeen avant que Taylor Harwood-Bellis ne trouve le poteau eupenois sur corner (1-1, 49'). Cette occasion a de quoi réveiller les Pandas. Coup sur coup, N’dri puis Andreas Beck frappent sur la barre. Anderlecht a eu chaud !

Dans le dernier quart d’heure, Kompany fait monter Lior Refaelov qui va dynamiter la fin de rencontre en étant dans tous les bons coups. Mais il est déjà trop tard, les deux équipes ne parviennent plus à se créer de grosses occasions et se quittent sur un partage logique (1-1).
 

3 images
Taylor Harwood-Bellis et Hannes Delcroix auraient espéré un autre résultat © Belga
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK