Preud'homme : "Quand on a fait le plus dur, on doit ramener la victoire"

Michel Preud'homme
Michel Preud'homme - © JASPER JACOBS - BELGA

1-1 : Le Standard a mené à l’Antwerp, à dix contre onze, mais n’a finalement ramené qu’une unité de son déplacement, dans le cadre de la 23ème journée du championnat belge.

"Dans l'absolu, récolter un point dans un match comme celui-là, c'est ok car c'est vraiment difficile de jouer ici, si on peut appeler cela jouer. Quand on mène 0-1, qu'on est en supériorité numérique, qu'on amorce une contre-attaque et qu'on en prend nous-mêmes une ensuite, on doit être déçu. Dans ces circonstances, quand on a fait le plus dur, on doit ramener la victoire", a détaillé Michel Preud’homme, entraîneur de la phalange liégeoise, à notre micro.

Et d'ajouter : "Ce n'est pas pas facile de jouer un match ici. Car quand on veut jouer, on se fait descendre. Quand on passe, on est arrêté. On a construit une équipe pour jouer au football. Et on essaye de jouer au foot quand c’est permis."

Mais "on sait à quoi s'attendre dans ce genre de matches. On sait qu'on va prendre des coups, qu'il faut rester calme. Apparemment, c'est permis en Belgique... alors il faut faire avec. Je ne vois pas pourquoi l'Antwerp pourrait se plaindre, ce n'est pas mon cas. C'est un match difficile pour l'arbitre aussi vu la manière dont on a joué au football ce soir. Avec nos moyens, on essaie de jouer au foot. On a peut-être manqué de discernement et de qualités offensives aujourd'hui pour faire mieux", a conclu Michel Preud'homme.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK