Pozuelo, courtisé par Toronto, a-t-il dit au revoir à Genk ?

Genk vient de battre le Standard (2-0) et de conforter sa place de leader. La joie est évidemment présente dans les rangs limbourgeois mais au cœur de la fête, Alejandro Pozuelo a le visage fermé et marqué par l'émotion.

Le capitaine de Genk est, selon Sporza, sur le départ. Après son transfert avorté vers Al Ahli, c'est un nouvel épisode de la saga Pozuelo qui s'ouvre. L'Espagnol s'était vu proposer un salaire princier dans le Golfe mais il avait finalement décidé de rester en Belgique "pour le défi sportif".

Le mercato clôturé, le leader du championnat était rassuré et pensait conserver son meneur de jeu jusqu'en fin de saison. C'était sans compter sur l'intérêt de Toronto. L'équipe canadienne, qui reprendra le championnat début mars, a ciblé le médian pour remplacer Sebastian Giovinco parti à Al Hilal. Deux clubs chinois (Shanghai Shenhua et Shenzhen) seraient également sur les rangs, selon Het Laatste Nieuws.

Le club de Laurent Ciman serait prêt à débourser 8 millions d'euros pour s'attacher les services de Pozuelo. Genk n'est pas vendeur. D'autant plus qu'il n'a plus la possibilité de compenser un éventuel départ de son milieu de terrain. 

Het Belang van Limburg affirme que le joueur veut partir. Remplacé en fin de match, Pozo a reçu une longue accolade de Philippe Clement. En larmes, il a ensuite salué les supporters. Si ce n'était pas des adieux, cela y ressemblait fortement.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK