PO1: Les chiffres des six candidats au titre

PO1: Les chiffres des six candidats au titre
PO1: Les chiffres des six candidats au titre - © Belgaimage

Les PO1, dixième du nom, commencent ce vendredi. La première édition date en effet de la saison 2009-2010. 12 formations en tout sont parvenues à se qualifier pour cette lutte finale : Anderlecht, le Club de Bruges, Gand, Genk, le Standard, Zulte Waregem, Courtrai, Lokeren, Charleroi, Ostende, Saint-Trond et l’Antwerp. Voici les statistiques majeures des 6 candidats au titre 2019.

Genk en est à sa septième participation mais c’est la première fois que les Limbourgeois les entameront en qualité de leader. En 2010-2011, Genk est devenu champion de Belgique en démarrant de la 2ème position. L’écart était faible, il est vrai avec le 1er, Anderlecht puisque seulement 1 petit point séparait les 2 candidats. On se souvient aussi que lors de cette saison, c’est le Standard qui avait fini deuxième tandis que les Bruxellois ne prenaient que la troisième place. 19 est le plus grand nombre de points glanés par Genk en PO1.

Le Club de Bruges est une des 2 seules formations à s’être qualifiée pour toutes les phases de PO1. Il s’agit donc, comme pour Anderlecht de la dixième qualification des Brugeois. Des Brugeois titrés à 2 reprises via ce système, en 2016 et 2018. Depuis la mise en place de cette compétition, ils n’ont jamais été classé au-delà de la quatrième position finale. Le plus mauvais souvenir des Brugeois en PO1 date de 2015. Bruges avait en effet viré en tête à l’issue de la phase classique avant de voir revenir Gand qui va les coiffer pour 2 petits points. L’année suivante, en 2016, Bruges remportera le titre en réalisant son nombre record de 22 points pris en PO1.

Le Standard n’a jamais remporté de titre via cette compétition à laquelle il prendra part pour la septième fois. Mais il est le roi de la "Remontada". En 2011, les Liégeois partis sixièmes termineront à la deuxième place et totaliseront le nombre record de point pris en PO1: 26/30. Ce n’était que la deuxième fois qu’une équipe terminait cette compétition avec 0 défaite (comme Anderlecht en 2010). En 2013, le Standard grappillera encore 2 places durant les PO1, par rapport à son classement en fin de phase classique et la saison dernière, nouvelle "Remontada" de la sixième à la deuxième position. En revanche en 2014, les Standarmen qui avaient remporté la première phase du championnat, manqueront leurs PO1 et termineront deuxième derrière Anderlecht.

Mais le grand spécialiste des PO1 c’est Anderlecht. Les Bruxellois ont pris part à toutes les éditions et se sont imposés à 5 reprises via ce système. Parmi leurs records, il y a aussi ce triplé, 2012-2013-2014. Les Mauves ne se sont par contre imposés qu’à 1 reprise lors des 5 dernières éditions. On notera aussi que Anderlecht ne s’est jamais imposé en partant que la quatrième place ni en totalisant 6 points de retard au départ de la compétition.

Gand est aussi un habitué des PO1. Les Gantois entameront leur huitième phase finale (mieux que Genk et le Standard). Des Gantois champions en 2015 alors que Bruges avait terminé la phase classique en tête. Cette année-là, Gand avait pris 20 des 30 points disponibles.

Enfin pour l’Antwerp ce sera une première à ce stade de la compétition. Sur les 9 premières éditions le 6éme a terminé à une meilleure position à 5 reprises (dont le Standard 2 fois deuxième).

Reste 3 chiffres... 3,2,1 partez !

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK