Philippe Albert : "Il n'y a pas de 'petit' Soulier d'Or"

Philippe Albert : "Il n'y a pas de 'petit' Soulier d'Or"
2 images
Philippe Albert : "Il n'y a pas de 'petit' Soulier d'Or" - © KRISTOF VAN ACCOM - BELGA

C’est le grand retour de la godasse dorée. Mais en cette période de pandémie, le Soulier d’Or a surtout pris la couleur du plaqué mat : la saison écoulée ayant été écourtée dès avant les Play-Offs, les votants n’ont remis qu’un seul bulletin en 2020. Les valeurs sont bouleversées, et il est probable que les hommes en forme de la fin d’année civile auront davantage imprégné les mémoires.

Pour mon podium, j’ai mis Lior Refaelov en 1, Théo Bongonda en 2 et Raphaël Holzhauser en 3 " concède Philippe Albert, titré en 1992 et consultant Eleven/RTBF. " Refaelov a offert la Coupe de Belgique à l’Antwerp, qui n’avait plus rien gagné depuis 1992, et il a réalisé une très bonne première partie de saison 2020-21, notamment en Europaligue. Par rapport à son époque brugeoise, l’Israëlien s’est bonifié en volume de travail et en apport défensif, tout en conservant ses qualités offensives… et tout ça, à 34 ans : à son âge, j’avais déjà pris ma retraite ! (rire) Bongonda, c’est un talent pur qui gagnera sûrement le trophée dans les 2-3 ans s’il reste en Belgique, qu’il reste les pieds sur terre et surtout aussi régulier qu’il l’a été ces deux derniers mois. Enfin, Holzhauser est l’emblème de ce Beerschot qui séduit depuis le mois d’août : il pourrait très bien s’imposer sur une demi-saison comme Gilles De Bilde l’avait fait avec Alost à l’époque. "


►►► À lire aussi: Historique et palmarès du Soulier d'Or depuis 1954 


Une certitude, Bongonda ne finira pas sur le podium : le feu follet genkois a obtenu 62 points, un total qui le situera à la 6e place finale. Seul le top 5 sera révélé ce soir : les 5 nominés sont Refaelov, Holzhauser, Paul Onuachu… et deux Brugeois, Simon Mignolet et Charles De Ketelaere, déjà honorés des titres de Gardien et d’Espoir 2020.

"Je n’ai mis aucun joueur brugeois sur mon podium car le Club n’a pas autant dominé en 2020 qu’il ne l’avait fait auparavant " poursuit Albert. " Encore heureux, sinon les troupes de Philippe Clément (NDLA : élu Coach de l’Année) auraient 15 points d’avance au classement ! Noah Lang est un futur vainqueur potentiel s’il reste chez nous mais c’est trop tôt (NDLA : l’ex-Ajacide termine 31e avec un tout petit point…) et le double tenant du trophée Hans Vanaken (NDLA : 8e final avec 33 points) s’est moins illustré car il s’est mis davantage au service du collectif brugeois. Simon Mignolet a déjà le titre de Gardien de l’Année et Clinton Mata est un défenseur : depuis Vincent Kompany en 2004, aucun défenseur n’a été sacré, les votants se prononcent toujours pour des éléments offensifs. "


►►► À lire aussi : De Milan Jovanovic à Hans Vanaken : Que sont devenus les dix derniers Souliers d'Or ?


Doit-on pour autant parler de " petit " Soulier d’Or ?

Il n’y a pas de ‘petit’Soulier d’Or " coupe Albert. " C’est vrai qu’avec la pandémie, on a vécu une année particulière, mais les trois joueurs que j’ai choisis ont des qualités techniques qui font rêver tous les amateurs de beau football. À mon époque, il fallait être à la hauteur pendant une année complète, et avec le soutien de toute votre équipe. Mais quoi qu’on en dise, même si le football a changé, le Soulier d’Or reste un point fixe pour les joueurs, au même titre que le Trophée du Footballeur Pro. Moi, en tout cas, je reste très fier d’avoir gagné ces deux prix ! "

 

 

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK