Peter Maes revient "à la maison" au Sporting Lokeren

Peter Maes
Peter Maes - © BRUNO FAHY - BELGA

Peter Maes succède à Runar Kristinsson à la tête du Sporting Lokeren après deux journées de championnat seulement. L'entraîneur belge de 53 ans a été officiellement présenté jeudi dans un club qu'il connaît bien, pour y avoir travaillé entre 2010 et 2015.

L'entraîneur limbourgeois a signé un contrat de trois saisons à Daknam après y être passé durant cinq ans entre 2010 et 2015. "C'est un peu comme si je revenais à la maison", a-t-il lancé d'entrée lors de sa présentation. "Je suis parti il y a deux ans car j'arrivais à la fin d'un cycle. Aujourd'hui, il faut reconstruire quelque chose de nouveau après deux matchs de championnat. Il faudra donc faire sans la préparation d'avant saison, ce qui est une première pour moi. Je veux apporter mon propre football au groupe et c'est un défi que je suis prêt à relever en voyant les possibilités qui s'offrent à moi".

Lors de son dernier passage à Daknam, Peter Maes était parvenu à remporter deux Coupes de Belgique (2012 et 2014). Quelques mois après avoir été élu 'entraîneur de l'année', Peter Maes était parvenu à qualifier Lokeren en Europa League en venant à bout de Hull City (2-2 au total des deux rencontres) en match de barrage. Sous la houlette de Peter Maes, Lokeren a accroché les Play-offs I de Jupiler Pro League à trois reprises. "Mon groupe a plus de qualités que ce qu'il a laissé voir", a poursuivi le nouveau coach des Waslandiens. "Un zéro sur six n'est pas suffisant et nous devrons donc travailler plus dur. Aujourd'hui, j'ai travaillé avec passion en apportant une grande intensité à l'entraînement. Et c'est ce que je veux voir tous les jours. J'ai peut-être un peu changé mais je n'aime toujours pas perdre. L'équipe s'est sans doute montrée trop humble jusqu'ici. Il faut insuffler de la grinta au groupe. Il y a également pas mal de nouveaux joueurs et il me faudra un peu de temps pour apprendre à les connaître".

Depuis son licenciement à Genk, Peter Maes n'avait pas retrouvé de banc. Selon lui, un retour à Lokeren n'est pas un pas en arrière. "Je reviens ici dans un environnement où j'ai confiance. On peut comparer ça avec Francky Dury (à Zulte Waregem, ndlr.) ou avec Hein Vanhaezebrouck (autrefois à Courtrai, ndlr.). Accrocher de bons résultats avec un ancien amour, telle est ma motivation", a conclu Peter Maes.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir