Peter Maes : "Nous agissons tous comme Guy Luzon"

Peter Maes
Peter Maes - © RTBF.be

Invité de La Tribune, Peter Maes, l'un des meilleurs coaches de notre championnat, a évoqué son avenir, ses liens avec Anderlecht. Il a également donné son avis sur l'attitude de Guy Luzon.

Peter Maes comprend Guy Luzon

Peter Maes est connu pour être un entraîneur particulièrement "agité" sur son banc durant les rencontres. Et lorsque l'actuel coach de Lokeren donne son avis sur Guy Luzon, cela donne ceci : "Je pense que pour le moment nous agissons tous comme lui. Nous essayons de nous imposer et nous essayons d'amener notre équipe dans la meilleure position qui soit. C'est le money time. Pour l'instant, pour Luzon c'est un contre tous".

Et en ce qui concerne les déclarations du coach israëlien sur l'arbitrage en défaveur du Standard, Peter Maes se montre aussi compréhensif : "Je trouve que, pour le moment, il n'a pas tout à fait tort. Il vit ses matches et je peux comprendre cela".

Peter Maes à Anderlecht demain ou ... plus tard

"J'ai encore un contrat de deux ans à Lokeren. Si je veux partir, il faudra indemniser le président Roger Lambrecht. Nous sommes ambitieux et je suis dans un bon club qui reste ambitieux" souligne-t-il.

Le club qui voudra malgré tout attirer Peter Maes devra débourser la somme de 800.000 euros. Cela fait 4 ans qu'il entraîne Lokeren et pour bon nombre d'observateurs, le temps est sans doute venu pour lui de changer d'air.

"Il y a toujours des moments où on peut se poser la question. Les Play-offs sont encore en cours et il faudra voir comment la situation va évoluer dans les autres clubs" note-t-il.

Son nom a circulé au RSCA où il a évolué en tant que joueur début des années 90. "J'ai vécu 6 belles années à Anderlecht et je connais bien la maison. Je suis arrivé à Anderlecht en béquilles. J'avais la jambe cassée et j'ai du travailler durement pour obtenir ma place. On me respecte beaucoup là-bas. Je voudrais entrer à présent d'une autre manière qu'avec des béquilles et connaître le succès. C'est peut-être pour demain ou plus tard" a confié Peter Maes.

Récemment, Denis Odoi, actuellement à Lokeren et ex-joueur d'Anderlecht, a confié que si Peter Maes se mettait à crier sur les joueurs d'Anderlecht comme il le fait sur ceux de Lokeren, ce n'est pas certain que cela passerait aussi facilement.

"C'est possible. Il faut toujours collaborer et il faut toujours pouvoir compter les uns sur les autres et il existe plusieurs manières d'arriver à Rome (sourire)" analyse-t-il lucidement.

G.Bayet

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK