Perbet : "On a montré qu'on pouvait rivaliser avec les meilleurs"

Jérémy Perbet
2 images
Jérémy Perbet - © BRUNO FAHY - BELGA

Un penalty raté mais surtout un but pour offrir la victoire à Charleroi. Jérémy Perbet s’est montré tout sauf discret lors du quart d’heure de jeu auquel il a pris part dimanche face à l’Antwerp.

"Ce sont des émotions magnifiques", a souri le buteur français au micro de la Pro League. "Quand tu montes au jeu, tu essaies d’aider ton équipe et tu as tellement envie que tu forces et tu loupes un penalty. Le mental m’a aidé tout au long de ma carrière et c’était encore le cas ce soir. Je ne doute jamais et j’ai fini par marquer avec un peu de chance. C’est magnifique."

Pour Perbet, cette victoire vient récompenser les efforts faits par Charleroi en ce début de championnat. "Cette victoire vient bonifier nos deux premiers résultats. On avait également bien joué dans ces autres matches. On a montré face à cette très bonne équipe de l’Antwerp qu’on pouvait rivaliser avec les meilleurs", a estimé Perbet.

Cette victoire, c’est aussi la première joie au Mambourg pour Karim Belhocine, un entraîneur qui a vécu le match à fond avec ses joueurs. "Je suis fatigué mais très content", a plaisanté un T1 comblé. "On a vu une équipe qui ne lâche jamais rien. Après le penalty, les joueurs sont allés chercher la victoire et ça montre que c’est une équipe qui a envie de faire des choses ensemble. C’est gratifiant pour un entraîneur."

Cinq sur neuf et aucune défaite. Le bilan est plutôt positif pour Charleroi après trois journées. Karim Belhocine acquiesce mais n’est pas satisfait à 100%. "On a eu de bonnes séquences de jeu, j’espère qu’on pourra le faire de manière plus durable. Après trois matches, ce n’est pas un mauvais bilan mais on aurait pu avoir plus de points. On est surtout content parce qu’on travaille bien et que la mentalité de ce groupe est extraordinaire."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK