"On sait où Kompany veut en venir et avec le temps il y arrivera… mais 2 sur 12 c'est largement insuffisant"

Philippe Albert faisait partie des observateurs attentifs en tant que consultant pour VooSport samedi au Stades des Éperons d’Or de Courtrai lors du duel entre les 'Kerels' et Anderlecht. Une rencontre qui a tourné à l’avantage des Courtraisiens, vainqueurs 4-2. Avec deux défaites et deux partages à leur actif, les Mauves prestent en dessous des attentes. Deux points sur douze c’est évidemment très insuffisant. Pourtant, certains segments de rencontre disputés par les Mauves laissent place à un certain optimiste. C’est notamment le cas de la première mi-temps des Anderlechtois comme le souligne Philippe Albert au micro de Quentin Volvert.

"Anderlecht a réalisé une première période absolument incroyable. Tant au niveau de la possession que de la gestion. Il menait logiquement au score", a entamé l’ancien Diable rouge avant de mettre l’accent sur la prestation courtraisienne. "En deuxième période, on a vu une équipe de Courtrai complètement différente. Une équipe qui gagnait les duels, qui allait beaucoup plus vite vers l’avant et qui a inscrit quatre buts à une défense qui avait Chadli, Kompany ou encore Sandler dans ses rangs. Chapeau à Courtrai qui mérite finalement cette victoire."

Tout n’est donc pas à jeter du côté d’Anderlecht. Loin de là. Albert se veut rassurant et indique ce qui n’a pas fonctionné samedi. "Même si Anderlecht a pris quatre buts, il y a de la qualité derrière. Je pense que c’est la bataille dans l’entre-jeu qui a été perdue par les anderlechtois. Nasri est complètement passé à côté de sa deuxième période. Vlap m’a semblé trop court, Verschaeren moins performant. 

Il y a du talent, énormément de talent. Il y a aussi de la jeunesse et de l’expérience mais il y a encore énormément de travail à effectuer pour atteindre le niveau que Vincent veut atteindre. On sait où il veut en venir, je suis persuadé qu’avec le temps il y arrivera mais au point de vue comptable 2 sur 12 c’est largement insuffisant."

En attendant – impatiemment - que les victoires arrivent, Anderlecht peut partiellement se consoler en constatant les débuts réussis de Nacer Chadli dans notre championnat. Déclencheur du premier but et provocateur du penalty sur le deuxième, le Diable rouge a immédiatement trouvé ses marques dans le onze bruxellois. "C’est une première positive pour Nacer. Il n’a jamais été dans le rouge. Il a bien géré sa première rencontre avec Anderlecht. C’est un joueur très intelligent, très doué et qui connaît bien ses limites et son corps. Je suis très impressionné par sa première prestation sous ce maillot. Quand il sera au point physiquement, il va être d’un apport incroyable pour cette équipe."

L’arrivée de Chadli à Anderlecht tout comme les retours de Kompany, Mignolet ou encore Depoitre au pays sont un très bon signe selon Philippe Albert. "Ces retours doivent être un exemple pour ces jeunes joueurs qui veulent partir beaucoup plus tôt. Notre championnat n’est peut-être pas si faible qu’on le croit. Je suis persuadé que ces retours font un bien fou à notre championnat. On a pu le voir aujourd’hui avec le stade qui était comble. C’est ultra-positif."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK