Olivier Deschacht sanctionné: "C'est de ma faute, j'aurais dû être plus comme Simons"

Olivier Deschacht
Olivier Deschacht - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Olivier Deschacht a réagi mercredi sur VTM à son renvoi dans le noyau B d'Anderlecht. "C'est de ma faute", a déclaré le défenseur de 36 ans.

Le RSC Anderlecht avait annoncé mercredi matin qu'Olivier Deschacht était envoyé dans le noyau B pour une durée indéterminée, sans préciser les raisons de cette décision.

"J'ai été trop négatif, c'est de ma faute", a brièvement réagi le joueur, qui espère retrouver le plus vite possible sa place dans le noyau A des champions de Belgique.

"J'aurais dû être plus comme Simons"

A La DH, il a confié qu'il aurait mieux fait de se comporter comme Timmy Simons (qui n'a plus joué depuis septembre dernier avec le FC Bruges) et ne pas râler lorsqu'il ne joue pas ou qu'il est sur le banc mais il avoue qu'il n'a rien perdu de "son ambition et qu'il souhaite jouer le plus possible". Il n'a pas non plus caché sa déception de ne pas être titulaire à Ostende et d'être, en quelque sorte, considéré comme le bouc-émissaire du décevant partage à domicile face à Malines (2-2). Il a également reconnu avoir annulé sa présence au Soulier d'Or mercredi dernier car, le matin à l'entraînement, il avait compris qu'il ne serait pas dans le onze de base anderlechtois le week-end. 

Olivier Deschacht, dont le contrat expire le 30 juin, se serait montré négatif envers ses coéquipiers ces dernières semaines. L'entraîneur des Mauves Hein Vanhaezebrouck souhaite compter sur des joueurs positifs pour sortir le club de la spirale négative dans laquelle il est empêtré.

Battu 2-0 samedi à Ostende, Anderlecht n'a gagné qu'un match en 2018, le 21 janvier à Genk lors de la reprise du championnat après la trêve hivernale. Les Mauves, 3e du classement, ont ensuite aligné trois nuls et une défaite.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK