Ochoa : "J'aurais gagné beaucoup plus d'argent au Mexique mais je privilégie le rêve"

Guillermo Ochoa a été présenté à la presse ce vendredi. Le portier international mexicain a signé un contrat de 2 ans (+ 1 saison de plus en option) et a un objectif bien précis. "Je suis au Standard parce que je veux jouer la Coupe d'Europe avec ce club. Accrocher une qualification est mon objectif. Depuis que je suis en Europe, j'ai toujours lutté pour le maintien. Ici, et pour la première fois, mes objectifs changent", a-t-il déclaré.

A 32 ans, Ochoa a déjà évolué en France (Ajaccio) et en Espagne (Malaga et Grenade). "C'est la première fois que je vais jouer dans un pays où il pleut beaucoup mais ce n'est pas grave, a ironisé Ochoa. Au Mexique, les gens pensent que le championnat belge est facile mais ce n'est pas vrai".

Son arrivée au Standard de Liège a surpris bien des observateurs et pourtant... "Ce n'est pas la première fois que le Standard s'intéressait à moi. Mais cette fois, j'étais libre et je pouvais décider de mon avenir", a-t-il révélé.

Et d'ajouter : "Les premiers contacts remontent à 3 semaines - 1 mois avec le club liégeois".

Guillermo Ochao a l'ambition d'être le n°1 des Rouches. "Cette année, avant la Coupe du monde, va être importante pour moi", a-t-il expliqué. Il était titulaire lors de la dernière Coupe des Confédérations à laquelle le Mexique a terminé à la 4ème position.

Il n'a toutefois pas de garantie d'être le n°1 : "Le coach (Sa Pinto, ndlr) me voulait, c'est pour moi la chose la plus importante. Je vais lutter pour mon poste et tout donner pour être le n°1. Dans le foot, il ne faut jamais se relâcher. Il faut toujours rester au plus haut niveau".

En ce concerne la comparaison avec Victor Valdes, qui est resté 6 mois au Standard, il insiste sur le fait que "contrairement à Victor Valdes j'ai signé pour 2 ans. Il était en prêt et revenait d'une blessure. Moi je suis fit et j'ai toujours joué. J'aurais pu retourner au Mexique où j'aurais gagné beaucoup plus d'argent mais je privilégie le rêve à l'argent. Je veux jouer la Ligue des Champions."

Ochoa se sent fort et prêt à relever le défi qui l'attend au Standard. "Je suis plus fort qu'il y a 3 ans lorsque le monde a entendu parler de moi après le Mondial brésilien. Je me sens bien mentalement et physiquement et je désire être un leader car un gardien doit être un leader. Je veux faire profiter mon équipe de mon expérience, a-t-il souligné. L'équipe peut faire des choses importantes car il y a de bons joueurs et de bons jeunes. Le recrutement est très bon".

Il a parlé du Standard avec ... Ricardo Faty

"J'ai parlé avec Ricardo Faty avec qui j'ai joué à Ajaccio. Il m'a parlé du club, de la vie à Liège et des supporters qui sont chauds", a-t-il encore noté.

Et de poursuivre : "Moi je n'ai pas de passeport européen. Donc, pour un gardien, il est plus compliqué de faire carrière en Europe. Je suis fier de ma carrière. J'ai fait des bonnes choses. J'ai commis des erreurs mais je suis heureux d'être le seul gardien mexicain à jouer en Europe. J'espère que cela ouvrira la voie pour d'autres".

Enfin, à la question de savoir pourquoi il a opté pour le n°8, il répond : "Je voulais le numéro 13 (son numéro fétiche) mais c'est le numéro du capitaine Alexander Scholz et par respect je ne l'ai pas demandé. Idem pour le 1 par respect pour Jean-François Gillet. Je lui ai laissé et le club m'a permis d'avoir le 8 (ndlr : qui se dit Ocho en espagnol)".

Newsletter sport

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir