Nouvelles défaites pour Eupen et Mouscron, partage entre Saint-Trond et Lokeren

La joie des joueurs de Zulte Waregem
La joie des joueurs de Zulte Waregem - © KURT DESPLENTER - BELGA

Après deux modestes prestations avec neuf buts encaissés, Eupen a subi une nouvelle défaite ce samedi à Zulte Waregem (4-0). Thomas Buffel, 37 ans, a ouvert son compteur pour son nouveau club (35', 38'), Hicham Faik (56') et Damien Marcq (91') ont assommé les Pandas. Saint-Trond et Lokeren ont partagé (1-1), alors qu'en fin de soirée, Mouscron s'est incliné 0-1 face à l'Antwerp.

Au classement, le Great Old (7 points) est deuxième tandis que Mouscron est avant-dernier avec zéro unité, tout comme Eupen.

Zulte Waregem - Eupen : 4-0

Même s'il a fallu patienter, le public a vite compris qu'Eupen se dirigeait vers une nouvelle défaite. Zulte Waregem a mis les Pandas en cage et Theo Bongonda a directement fait chauffer les gants de Hendrik Van Crombrugge (3'). Demir (5'), Hamdi Harbaoui (9', 14'), Bongonda (20') et Davy De Fauw (24', 33') ont tenté leur chance au but avant que Buffel ne renforce le malaise eupenois en marquant deux buts à peu près identiques (35', 38'). Hormis une action d'Yuta Toyokawa (16'), Eupen n'a rien montré.

A la reprise, Claude Makélélé a lancé Eric Ocansey pour Diawandou Diagné mais cela n'a pas empêché le coach d'Eupen d'avoir encore plus de soucis : des 16 mètres, Hicham Faik a ajouté un troisième but (56'). Malgré toute sa bonne volonté, Harbaoui, le meilleur buteur de la saison dernière, n'a pas alourdi la marque contrairement à Marcq (91'). Zulte tenait sa première victoire de la saison.

Mouscron - Antwerp : 0-1

Pour espérer prendre le premier point de la saison, Frank Defays a apporté deux modifications à son équipe : Nikola Gulan et Mohamed ont laissé leur place à Bruno Godeau et Yannis Mbombo. Laszlo Boloni a lui fait confiance aux onze hommes qui avaient arraché la victoire à Charleroi lors de la première journée.

Cela a semblé une bonne idée tant l'Antwerp a dominé la première demi-heure grâce à Dino Arslanagic, Sambou Yatabaré, Jonathan Bolingi et Geoffry Hairemans, auteur de deux belles reprises ayant obligé Olivier Werner à sauver son camp (8', 12'). Le dernier quart d'heure a été moins animé et les deux gardiens ont pu suivre le match sans trop d'émotion même si Godeau a failli mettre le ballon dans son but (45').

Le niveau de jeu est resté le même au début de seconde période. L'Antwerp essayait tant bien que mal mais Mouscron n'a pas dessiné une action digne de ce nom. Par contre, Bolingi a placé le ballon au-dessus (57') avant que Werner ne sorte des deux poings un tir de Faris Haroun (59') et ne contre un nouveau coup de fusil de Hairemans (64'). Mais le gardien mouscronnois n'a rien pu faire sur une reprise de la tête d'Owusu, qui a devancé Mergim Vojvoda (81' 0-1).

L'Antwerp a directement failli doubler la marque par Bolingi, qui s'est déjoué des deux arrières centraux hurlus (83'). Dans la foulée, Fabrice Olinga a porté pour la première fois le danger dans le camp adverse mais il a perdu son duel avec Sinan Bolat (84').

L'égalisation aurait eu le goût d'un petit miracle vu que Hairemans a encore expédié le ballon sur le montant (85').

Saint-Trond - Lokeren : 1-1

A Saint-Trond - Lokeren, la phase d'observation a duré longtemps. Les spectateurs ont eu droit à beaucoup de fautes et peu d'occasions. Lokeren a dessiné une belle combinaison via Bambo Diaby et Anton Saroka mais le Biélorusse n'a pas cadré son tir (21'). Cette action n'incita toutefois pas les Waeslandiens à attaquer. Saint-Trond s'est alors mis à la barre sans sortir la rencontre de la grisaille.

A la reprise, les Canaris ont poursuivi sur leur lancée mais Cristian Ceballos a trop croisé son tir (57') et Roman Bezus (71') l'a dévissé. Petit à petit, Lokeren a commencé à grandir. Steve De Ridder a inquiété Kenny Steppe (63') et Guus Hupperts l'a battu (78' 0-1). La réaction des visités n'a pas traîné puisque Mohammed Buya, qui est arrivé mercredi, a égalisé (84' 1-1).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK